Documents  Santé publique France | enregistrements trouvés : 27

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


V

- 1 p.

Evaluation quantitative de l'impact sanitaire de la pollution par les particules fines PM 25, qui estime à 48 000 le nombre de décés annuels en France métropolitaine imputables à cette exposition. En termes de réduction de l'espérance de vie, les zones urbaines de plus de 100 000 habitants sont les plus affectées, devant les villes de 2 000 à 100 000 habitants.

Impact sanitaire ; Particules en suspension

... Lire [+]

V

- 5 p.

Surveillance sanitaire canicule en Paca. Bilan du 24 juillet au 8 août 2018

Canicule ; Risque sanitaire ; Région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur

... Lire [+]

U V

- 8 p.
ISBN 1958-9719

Dans le cadre de différents plans régionaux portant sur la qualité de l'air (plan de rotection de l'atmosphère, plan régional
pour la qualité de l'air, plan régional santé environnement), Santé publique France et ses partenaires en région tel que l'Observatoire régional de santé (ORS) de la région Ile-de-France, sont régulièrement sollicités pour évaluer l'impact de la pollution atmosphérique urbaine sur la santé au niveau local.
Dans le cadre de différents plans régionaux portant sur la qualité de l'air (plan de rotection de l'atmosphère, plan régional
pour la qualité de l'air, plan régional santé environnement), Santé publique France et ses partenaires en région tel que l'Observatoire régional de santé (ORS) de la région Ile-de-France, sont régulièrement sollicités pour évaluer l'impact de la pollution atmosphérique urbaine sur la santé au niveau local.

Santé environnementale ; Qualité de l'air ; Plan régional santé environnement ; Impact sanitaire ; Polluant

... Lire [+]

V

- 60 p.

Cette deuxième édition du Guide d'investigation des épidémies d'infection liées à l'ingestion d'eau de distribution rassemble les informations à caractère opérationnel utiles aux investigations. Il s'appuie sur les retours d'expériences et sur l'expertise d'épidémiologistes, d'ingénieurs sanitaires et de microbiologistes.

Eau potable ; France ; Etude épidémiologique ; Réglementation française

... Lire [+]

V

Axé sur l'impact de la dégradation de l'environnement sur la santé humaine, cet ouvrage collectif fournit un panorama synthétique des principales sources de contamination environnementale ayant un effet sur la santé humaine. Sans prétendre à l'exhaustivité, il a l'ambition d'offrir des clés de lecture afin de mieux comprendre les enjeux majeurs en matière de santé-environnement pour la France en 2019.
Axé sur l'impact de la dégradation de l'environnement sur la santé humaine, cet ouvrage collectif fournit un panorama synthétique des principales sources de contamination environnementale ayant un effet sur la santé humaine. Sans prétendre à l'exhaustivité, il a l'ambition d'offrir des clés de lecture afin de mieux comprendre les enjeux majeurs en matière de santé-environnement pour la France en 2019.

Impact sanitaire ; Santé environnementale ; Radon ; Changement climatique ; Catastrophe naturelle ; Pollen ; Pollution de l'air ; Nuisance sonore ; Pesticide ; Métaux lourds ; Pollution du sol

... Lire [+]

V

- 43 p.
ISBN 1958-9719

Une revue de la littérature a été réalisée pour recenser les études mesurant les effets sur la santé d'interventions visant à diminuer la pollution atmosphérique. Ce travail a également permis de déterminer les étapes à considérer avant de mettre en place une étude de ce type. Cette revue de littérature s'est basée sur deux revues de la littérature récentes, et sur les études publiées depuis 2011. Les articles inclus dans cette revue traitent de sept types d'interventions : celles impactant le trafic automobile, le chauffage domestique, les grandes manifestations sportives, les changements de composition des carburants, les fermetures d'usines et les interventions sur des sources multiples. Une autre catégorie d'articles inclut des scénarios de réduction de la pollution de l'air.
Une revue de la littérature a été réalisée pour recenser les études mesurant les effets sur la santé d'interventions visant à diminuer la pollution atmosphérique. Ce travail a également permis de déterminer les étapes à considérer avant de mettre en place une étude de ce type. Cette revue de littérature s'est basée sur deux revues de la littérature récentes, et sur les études publiées depuis 2011. Les articles inclus dans cette revue traitent de ...

Pollution de l'air ; Effet sur la santé

... Lire [+]

V

- 50 p.

En juin 2013, des inondations importantes frappaient les Hautes-Pyrénées (65) et la Haute-Garonne (31) entraînant de fortes perturbations et de nombreux dégâts matériels. Ce type de catastrophe naturelle étant susceptible d'avoir des effets sur la santé de la population touchée, deux approches ont été privilégiées : une enquête de cohorte prospective en population par auto-questionnaire afin d'évaluer les effets à court (quatre mois) et à moyen terme (seize mois) de l'événement. Elle incluait les habitants de 4 communes diversement touchées par les inondations. Une étude écologique spatio-temporelle afin d'évaluer les troubles psychologiques immédiats (à 3 semaines des inondations) à partir des bases de données médico-administratives du système national interégime de l'Assurance maladie et la délivrance de psychotropes. Ces deux approches complémentaires ont permis de montrer que même si on ne note pas d'impact significatif immédiat sur la délivrance de psychotropes en post-inondations, les résultats de l'enquête de cohorte soulignent l'existence d'un impact psychologique (état de stress post-traumatique, état dépressif), accentué par les difficultés financières.Les conclusions de ces études soulignent l'importance de tenir compte de l'impact des inondations en termes de gravité et durée des expositions. Les recommandations seraient de mieux cibler, dans les jours qui suivent les inondations, les populations les plus à risque d'avoir un impact à court et moyen terme, notamment celles ayant subi d'importants dégâts matériels, afin de leur proposer une prise en charge adaptée
En juin 2013, des inondations importantes frappaient les Hautes-Pyrénées (65) et la Haute-Garonne (31) entraînant de fortes perturbations et de nombreux dégâts matériels. Ce type de catastrophe naturelle étant susceptible d'avoir des effets sur la santé de la population touchée, deux approches ont été privilégiées : une enquête de cohorte prospective en population par auto-questionnaire afin d'évaluer les effets à court (quatre mois) et à ...

Inondation ; Haute-Garonne ; Hautes-Pyrénées ; Impact sanitaire

... Lire [+]

y

- 2 p.
ISBN 1958-9719

L'exposition à des polluants de l'air favorise le développement de maladies chroniques raves, pouvant conduire à des décès. L'évaluation quantitative des impacts sanitaires (EQIS) permet de rendre compte de l'impact de la pollution de l'air en calculant le « poids » que représente cette pollution dans la mortalité en France. Cette évaluation permet ainsi de quantifier les bénéfices sanitaires attendus d'une amélioration de la qualité de l'air. Jusqu'en 2016, ce type d'évaluation n'était réalisé que pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Pour la première fois, l'impact de l'exposition chronique aux particules fines (PM2,5) sur la mortalité a été estimé pour tout le territoire de la France continentale.
L'exposition à des polluants de l'air favorise le développement de maladies chroniques raves, pouvant conduire à des décès. L'évaluation quantitative des impacts sanitaires (EQIS) permet de rendre compte de l'impact de la pollution de l'air en calculant le « poids » que représente cette pollution dans la mortalité en France. Cette évaluation permet ainsi de quantifier les bénéfices sanitaires attendus d'une amélioration de la qualité de l'air. ...

Pollution de l'air ; Polluant ; Emission de polluant ; France ; Santé environnementale ; Région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur

... Lire [+]

V

- 162 p.
ISBN 1958-9719

La pollution de l'air est désormais considérée comme la première cause environnementale de mort prématurée dans le monde.
Des résultats récents d'études de cohortes ont confirmé l'existence d'un risque de décès associé à l'exposition chronique aux particules fines (PM2.5) dans la population européenne et française. Ces nouveaux résultats épidémiologiques ont été couplés à un modèle à fine échelle de modélisation de la qualité de l'air pour évaluer l'impact des PM2.5 sur la mortalité en France continentale, pour la période 2007-2008.
Plus de 48 000 décès par an pourraient être attribués aux PM2.5, dont plus de la moitié dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Si toutes les communes françaises respectaient la valeur recommandée par l'Organisation mondiale de la santé (10?g/m3), ce sont plus de 17 000 décès qui pourraient être évités chaque année en France. Le gain moyen en espérance de vie à 30 ans serait alors de 4 mois en France, mais pourrait atteindre plus d'un an dans les communes les plus polluées. Ces résultats confirment que des efforts poursuivant ceux mis en oeuvre jusqu'à présent pour améliorer la qualité de l'air se traduiraient par une diminution de la mortalité liée aux PM2.5.
La pollution de l'air est désormais considérée comme la première cause environnementale de mort prématurée dans le monde.
Des résultats récents d'études de cohortes ont confirmé l'existence d'un risque de décès associé à l'exposition chronique aux particules fines (PM2.5) dans la population européenne et française. Ces nouveaux résultats épidémiologiques ont été couplés à un modèle à fine échelle de modélisation de la qualité de l'air pour ...

Pollution de l'air ; Mortalité prématurée ; Santé environnementale ; Particules en suspension ; Etude épidémiologique ; Qualité de l'air ; Organisation mondiale de la santé : OMS ; Santé publique

... Lire [+]

V

- 44 p.

La désinfection de l'eau destinée à la consommation humaine est l'une des principales avancées de santé publique du XXe siècle. Cependant, la réaction du chlore sur la matière organique soluble de l'eau engendre des sous-produits de chloration (SPC) indésirables.
Les études montrent une association entre le risque de cancer de la vessie chez l'homme (KVH) et l'exposition aux SPC, estimée par la concentration des trihalométhanes (THM) dans l'eau produite. Une méta-analyse de 2011 propose une relation concentration-réponse (CRF). Notre étude a pour but d'estimer l'exposition actuelle et passée aux THM des personnes résidant en France, ainsi que les impacts sanitaires associés.
L'exposition actuelle de la population française a été estimée à partir des analyses de THM du contrôle sanitaire (2005-2011). L'exposition aux THM entre 1960 et 2000 a été modélisée.
L'exposition moyenne actuelle de la population française est estimée à 11,7 ?g.L-1 contre 17,3 ?g.L-1 dans le passé. La population alimentée par des eaux de surface est deux fois moins exposée que par le passé, mais reste deux fois plus exposée que la population alimentée par des eaux souterraines. Une grande disparité géographique de l'exposition est observée. Sous réserve de la validité de la CRF, 18 % des cas de KVH seraient attribuables aux SPC (1 600 [500 ; 2 700] cas par an). Si l'exposition ne change pas, elle serait de 16 % dans le futur. L'écrêtage des valeurs d'exposition les plus élevées aurait un effet négligeable sur l'impact de santé.
La désinfection de l'eau destinée à la consommation humaine est l'une des principales avancées de santé publique du XXe siècle. Cependant, la réaction du chlore sur la matière organique soluble de l'eau engendre des sous-produits de chloration (SPC) indésirables.
Les études montrent une association entre le risque de cancer de la vessie chez l'homme (KVH) et l'exposition aux SPC, estimée par la concentration des trihalométhanes (THM) dans l'eau ...

Eau potable ; Cancer ; France ; Impact sanitaire

... Lire [+]

V

- 22 p.

Une pollution au trichloroéthylène (TCE) a été détectée à proximité d'anciens sites industriels franciliens. Les concentrations mesurées dans l'air des logements des riverains étaient jusqu'à 90 fois supérieures à la Valeur d'Action Rapide (10 ?g/m3) recommandée par le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) pour le déclenchement d'actions correctrices sous 6 mois. En l'absence de recommandations nationales sanitaires spécifiques, l'Agence régionale de santé d'île-de-France a sollicité Santé publique France pour évaluer les expositions au TCE et les risques associés et pour contribuer à la décision d'une prise en charge sanitaire et d'un relogement temporaire.
Une pollution au trichloroéthylène (TCE) a été détectée à proximité d'anciens sites industriels franciliens. Les concentrations mesurées dans l'air des logements des riverains étaient jusqu'à 90 fois supérieures à la Valeur d'Action Rapide (10 ?g/m3) recommandée par le Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) pour le déclenchement d'actions correctrices sous 6 mois. En l'absence de recommandations nationales sanitaires spécifiques, l'Agence ...

Air intérieur ; Site pollué

... Lire [+]

V

- 41 p.

Une évaluation quantitative des impacts sanitaires (EQIS) a été réalisée dans la vallée de l'Arve, soumise à des facteurs favorisant la pollution atmosphérique (concentration d'activités humaines, topographie et climat), afin d'aider les parties prenantes locales à mesurer les bénéfices attendus d'amélioration de la qualité de l'air sur la mortalité et l'espérance de vie.
Une évaluation quantitative des impacts sanitaires (EQIS) a été réalisée dans la vallée de l'Arve, soumise à des facteurs favorisant la pollution atmosphérique (concentration d'activités humaines, topographie et climat), afin d'aider les parties prenantes locales à mesurer les bénéfices attendus d'amélioration de la qualité de l'air sur la mortalité et l'espérance de vie.

Pollution de l'air ; Savoie

... Lire [+]

V

- 6 p.
ISBN 979-10-289-0437-1

Cancer ; Stockage de déchets ; Haute-Marne ; Aube

... Lire [+]

V

- 155 p.

Entre le 25 novembre et le 25 décembre 2016, la France continentale a connu un épisode de pollution atmosphérique de grande ampleur lié à des conditions météorologiques particulières. Santé publique France, de par sa mission, a estimé les retombées sanitaires de cet épisode à travers différentes méthodes.

Particules en suspension ; Impact sanitaire ; France

... Lire [+]

V

- 106 p.

Parmi les dispositifs de lutte contre la pollution atmosphérique, les zones à faibles émissions, qui s'appuient en France sur la classification Crit'air, ont déjà montré leur efficacité dans plusieurs grandes agglomérations européennes. Pour accompagner au mieux leur dimensionnement et leur déploiement, l'ORS Île-de-France a développé, avec Airparif et Santé publique France, une approche innovante d'évaluation prospective de leurs impacts sanitaires. Cette étude compare différents scénarios de ZFE et illustre la gamme des bénéfices sanitaires potentiels.
* Quel que soit le scénario étudié, la mise en oeuvre de la ZFE produirait des bénéfices sanitaires en matière de réduction du nombre de décès et de pathologies chroniques, notamment chez les enfants ;
* L'élargissement du périmètre de la ZFE parisienne à l'A86 amplifierait le bénéfice sanitaire attendu de même que le renforcement du niveau de restriction de circulation (interdiction d'un niveau Crit'air supplémentaire). Il apparait que le paramètre « périmètre » est au moins aussi déterminant que le paramètre « Crit'air »;
* Cette évaluation montre aussi que les bénéfices s'étendraient au-delà du périmètre de la ZFE et que le périmètre le plus large favoriserait l'équité sociale;
* Ce travail propose un cadre méthodologique de quantification des bénéfices sanitaires attendus, applicable à d'autres mesures.
Parmi les dispositifs de lutte contre la pollution atmosphérique, les zones à faibles émissions, qui s'appuient en France sur la classification Crit'air, ont déjà montré leur efficacité dans plusieurs grandes agglomérations européennes. Pour accompagner au mieux leur dimensionnement et leur déploiement, l'ORS Île-de-France a développé, avec Airparif et Santé publique France, une approche innovante d'évaluation prospective de leurs impacts ...

Impact sanitaire ; Qualité de l'air ; Paris ; Zone d'action prioritaire pour l'air : ZAPA

... Lire [+]

V

- 108 p.

Santé publique France a été saisie par l'ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur en mars 2017 afin d'analyser la méthode mise en oeuvre dans l'étude « Fos-Epséal » menée à Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône et les résultats qui en sont issus sur les conséquences des expositions industrielles sur la santé des populations. Pour répondre à cette saisine, Santé publique France a constitué un comité d'appui composé de scientifiques internes et d'experts externes à l'Agence. Les points traités par ce comité ont été : l'analyse critique de la méthode et des résultats de l'étude ; l'apport de la dynamique participative proposée par l'étude. Malgré des faiblesses méthodologiques, les résultats présentés confirment que ce territoire nécessite une grande attention de la part des autorités publiques. Les argumentaires utilisés pour faire le lien entre un résultat sanitaire (une pathologie localement observée en excès) et une cause environnementale, présentés dans l'étude comme des « éléments d'analyse participative », doivent être considérés comme des hypothèses émises par les chercheurs et les populations, que des études ad hoc plus précises seraient en mesure de confirmer. L'intérêt porté sur les maladies qui préoccupent la population, la prise en compte de la santé telle qu'elle est exprimée par la population et les concertations mises en place lors de l'étude Fos-Epséal représentent les intérêts majeurs de cette étude. La démarche d'épidémiologie ancrée localement, fondée sur les perceptions et l'expérience des populations, apparaît complémentaire à l'approche de l'épidémiologie traditionnelle. La coexistence de ces deux approches est utile pour maintenir la crédibilité et optimiser l'efficacité du système français d'alerte en santé environnementale.
Santé publique France a été saisie par l'ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur en mars 2017 afin d'analyser la méthode mise en oeuvre dans l'étude « Fos-Epséal » menée à Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône et les résultats qui en sont issus sur les conséquences des expositions industrielles sur la santé des populations. Pour répondre à cette saisine, Santé publique France a constitué un comité d'appui composé de scientifiques internes et d'experts ...

Fos-sur-Mer ; Port-Saint-Louis-du-Rhône ; Pollution industrielle ; Santé environnementale ; Concertation

... Lire [+]

V

- 51 p.

Dans le cadre d'un projet de réhabilitation du collège Saint-Exupéry de Vincennes, des études préparatoires et des mesures ont été menées à partir de juin 2017. Les mesures dans le collège ont été complétées en septembre 2017 par une analyse de la qualité de l'air ambiant du collège et de la crèche Liberté, contiguë, qui a mis en évidence une pollution au tricholoréthylène (TCE) et au perchloroéthylène (PCE) ou tétrachloroéthylène. Les niveaux identifiés pour ces deux polluants dépassaient alors en de nombreux points de prélèvement les valeurs de gestion proposées par le Haut conseil de santé publique (HCSP), notamment les Valeurs d'action rapide (VAR) pour le TCE. Une campagne de prélèvements complémentaires en air ambiant, réalisée d'octobre à novembre 2017, a confirmé la présence des polluants sur le site. Cette pollution est en lien possible avec l'activité d'une ancienne fabrique d'oeillets métalliques implantée sur le site jusqu'à la fin des années 1960.
Dans le cadre d'un projet de réhabilitation du collège Saint-Exupéry de Vincennes, des études préparatoires et des mesures ont été menées à partir de juin 2017. Les mesures dans le collège ont été complétées en septembre 2017 par une analyse de la qualité de l'air ambiant du collège et de la crèche Liberté, contiguë, qui a mis en évidence une pollution au tricholoréthylène (TCE) et au perchloroéthylène (PCE) ou tétrachloroéthylène. Les niveaux ...

Etablissement scolaire ; Val-de-Marne ; Air intérieur ; Mesure de pollution

... Lire [+]

V

- 72 p.

L'observatoire Revela13 a été mis en oeuvre en avril 2012 dans le département des Bouches-du-Rhône. L'enjeu était de tester des méthodes de recensement et de géolocalisation de ces cancers incidents et de réaliser des analyses spatiales pour identifier d'éventuels regroupements de cas sur le territoire concerné. Le recueil de données était basé sur le signalement par les praticiens des cas de cancers ciblés, complété par des extractions des fiches de réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) issues des centres de coordination en cancérologie. Après trois ans de recueil de données, une étude capture-recapture sur la période 2013-2014 a été menée pour évaluer l'exhaustivité de l'observatoire Revela13 en retenant comme sources complémentaires les données du Programme de médicalisation des systèmes d'informations (PMSI), et les données issues des laboratoires d'anatomo-cytopathologies (ACP). Une analyse à deux sources (Revela13 et PMSI) a été réalisée pour les leucémies aiguës et à trois sources pour les cancers urinaires.
L'observatoire Revela13 a été mis en oeuvre en avril 2012 dans le département des Bouches-du-Rhône. L'enjeu était de tester des méthodes de recensement et de géolocalisation de ces cancers incidents et de réaliser des analyses spatiales pour identifier d'éventuels regroupements de cas sur le territoire concerné. Le recueil de données était basé sur le signalement par les praticiens des cas de cancers ciblés, complété par des extractions des ...

Bouches-du-Rhône ; Cancer

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z