Documents  Effet sur la santé | enregistrements trouvés : 70

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

- 13 p.

Compte rendu de la conférence Nano 2011 organisée en avril par l'Inrs en partenariat avec le réseau européen Perosh. Le programme contenait 4 sessions :
- Evaluation des effets sur la santé des nanoparticules
- Instrumentation, caractérisation et évaluation de l'exposition
- Maîtrise des émissions et équipements de protection
- Evaluation de la gestion des risques

Nanoparticule ; Effet sur la santé ; INSTRUMENT ; Emission de polluant ; Evaluation du risque

... Lire [+]

V

Séminaire consacré à la surveillance de l'environnement et à la santé des populations, les 14 et 15 novembre 2012, à Paris, à l'UICP. L'objectif de ce séminaire était de faire un bilan de l'état des connaissances actuelles par le biais de cas pratiques d'études menées, notamment par des CLI.

Cadarache ; Commission locale d'information : CLI ; Santé publique ; Surveillance ; Effet sur la santé ; Etude épidémiologique

... Lire [+]

V

- n° n°1- Volume 4 - 13

Le suivi d'une cohorte californiene de plus de 1 700 enfants laisse apparaître, entre 10 et 18 ans, des effets délétères sur le développement fonctionnel du poumon, notamment un déficit de croissance du volume expiratoire maximal seconce (VEMS), aboutissant à un déficit cliniquement significatif, à l'entrée dans la vie d'adulte.

Effet sur la santé ; Pollution de l'air ; Etats Unis d'Amérique

... Lire [+]

y

- n° 29

L'étude des effets sanitaires de l'exposition à long terme à la pollution atmosphérique nécessite des moyens importants : l'évaluation des expositions sur des durées longues est complexe, et le suivi des sujets participant aux études de cohorte est lourd à mettre en oeuvre. De plus, les événements sanitaires étudiés doivent être définis avec précision, dans la mesure où effets à long et à court terme peuvent être étroitement imbriqués.Il en est ainsi, par exemple, de l'asthme : la pathologie chronique sous-jacente pour laquelle l'exposition à long terme à la pollution atmosphérique apparaît comme un facteur de risque s'accompagne d'exacerbations ponctuelles qui, elles-mêmes, peuvent être favorisées à court terme par l'exposition à la pollution atmosphérique. À ce jour, les études épidémiologiques concernant les effets de l'exposition à long terme à la pollution atmosphérique sont donc moins nombreuses que celles concernant les effets à court terme. Cependant, les études disponibles mettent en é vidence des augmentations du risque de développer un cancer du poumon ou une maladie cardiopulmonaire (infarctus du myocarde, bronchopneumopathie chronique obstructive, asthme...) à la suite d'une exposition à long terme à la pollution atmosphérique. De plus, ces effets à long terme sont plus importants que ceux associés à l'exposition à court terme. Ce numéro d'Extrapol présente plusieurs études concernant les effets de l'exposition à long terme de la pollution atmosphérique menées en Europe. Le numéro suivant sera consacré aux études nord-américaines portant sur ce même thème. [Résumé INVS]
L'étude des effets sanitaires de l'exposition à long terme à la pollution atmosphérique nécessite des moyens importants : l'évaluation des expositions sur des durées longues est complexe, et le suivi des sujets participant aux études de cohorte est lourd à mettre en oeuvre. De plus, les événements sanitaires étudiés doivent être définis avec précision, dans la mesure où effets à long et à court terme peuvent être étroitement imbriqués.Il en est ...

Union Européenne ; Pollution de l'air ; Effet sur la santé ; Asthme

... Lire [+]

y

- n° 30 - 5

Ce numéro d'Extrapol présente plusieurs études concernant les effets de l'exposition à long terme de la pollution atmosphérique menées en Amérique du Nord. Ce numéro fait suite au N° 29 d'Extrapol daté de juin 2006, consacré aux études européennes portant sur ce même thème.
L'étude des effets sanitaires de l'exposition à long terme à la pollution atmosphérique nécessite des moyens importants: l'évaluation des expositions sur des durées longues est complexe, et le suivi des sujets participant aux études de cohorte est lourd à mettre en oeuvre. De plus, les événements sanitaires étudiés doivent être définis avec précision, dans la mesure où effets à long terme et à court terme peuvent être étroitement imbriqués. Il en est ainsi, par exemple, de l'asthme: la pathologie chronique sous-jacente pour laquelle l'exposition à long terme à la pollution atmosphérique apparaît comme un facteur de risque s'accompagne d'exacerbations ponctuelles qui, elles-mêmes, peuvent être favorisées à court terme par l'exposition à la pollution atmosphérique. À ce jour, les études épidémiologiques concernant les effets de l'exposition à long terme à la pollution atmosphérique sont donc moins nombreuses que celles concernant les effets à court terme. Cependant, les études disponibles mettent en évidence des augmentations du risque de développer un cancer du poumon ou une maladie cardio-pulmonaire (infarctus du myocarde, broncho-pneumopathie chronique obstructive, asthme...) à la suite d'une exposition à long terme à la pollution atmosphérique. De plus, ces effets à long terme sont plus importants que ceux associés à l'exposition à court terme. [Résumé INVS]
Ce numéro d'Extrapol présente plusieurs études concernant les effets de l'exposition à long terme de la pollution atmosphérique menées en Amérique du Nord. Ce numéro fait suite au N° 29 d'Extrapol daté de juin 2006, consacré aux études européennes portant sur ce même thème.
L'étude des effets sanitaires de l'exposition à long terme à la pollution atmosphérique nécessite des moyens importants: l'évaluation des expositions sur des durées longues ...

Etats Unis d'Amérique ; Effet sur la santé ; Pollution de l'air

... Lire [+]

V

- n° Vol. 6 - n°03 - p. 189-190

L'article présente la démarche mise en oeuvre à Nantes pour caractériser l'impact à long terme de la pollution de l'air en nombre d'années de vie perdues en complément à l'évaluation du nombre de décès attribuables.

Nantes ; Pollution de l'air ; Risque sanitaire ; Effet sur la santé

... Lire [+]

y

- n° 35 - 32 p.

Tant en Europe qu'en Amérique du Nord, la surveillance réglementaire des particules atmosphériques repose sur la mesure de leur concentration massique. Cette mesure ne renseigne donc pas sur la composition chimique des particules. L'observation dans les études épidémiologiques de liens significatifs entre les niveaux de particules en masse et différents effets sanitaires a amené à poser la question du rôle respectif des différents constituants des particules dans ces effets. En termes de gestion, cette question présente un intérêt majeur, dans la mesure où l'identification des composants et donc des sources principalement responsables de la toxicité des particules permettrait de mieux cibler les actions de réduction des émissions.
La difficulté majeure à laquelle se heurtent les études épidémiologiques sur ce sujet est liée à la relative rareté des données concernant la composition chimique des particules adaptées pour l'évaluation des expositions dans le cadre d'études épidémiologiques. En effet, ces mesures, lorsqu'elles existent, sont fréquemment réalisées au cours des périodes très courtes, ou sur très peu de sites de mesure, alors que la variabilité spatio-temporelle de la composition chimique des particules peut être importante. De plus, la multiplicité des méthodes d'analyse et d'expression de la composition des particules peut représenter une source de difficultés supplémentaires.
Ainsi, il n'existe que peu d'études épidémiologiques consacrées à ce sujet. Leurs résultats sont assez variables. Seuls les liens entre composante carbonée des particules et effets sur la santé sont observés de façon relativement convergente, sans toutefois qu'un composé carboné spécifique puisse être identifié. Concernant les autres composants des particules (fraction inorganique secondaire, métaux, éléments terrigènes), les résultats sont soit par trop incohérents d'une étude à l'autre, soit disponibles en trop faible nombre pour permettre de conclure. [Résumé INVS]
Tant en Europe qu'en Amérique du Nord, la surveillance réglementaire des particules atmosphériques repose sur la mesure de leur concentration massique. Cette mesure ne renseigne donc pas sur la composition chimique des particules. L'observation dans les études épidémiologiques de liens significatifs entre les niveaux de particules en masse et différents effets sanitaires a amené à poser la question du rôle respectif des différents constituants ...

Particules en suspension ; Effet sur la santé ; Emission de polluant ; Etude épidémiologique ; Surveillance

... Lire [+]

y

- n° 36 - 44 p.

Les études épidémiologiques permettent-elles de détecter un seuil en dessous duquel aucun effet sur la mortalité ne serait observé? L'effet à court-terme sur la mortalité est-il seulement de faire mourir des personnes en très mauvais état de santé qui seraient de toute façon décédées dans les jours qui suivent (effet moisson) ? Étant donné les fortes variations saisonnières de l'exposition à l'ozone, existe-t-il une interaction des effets de l'ozone et de la température sur la mortalité, en particulier lors des vagues de chaleur ? Les études épidémiologiques permettent-elles de détecter un seuil en dessous duquel aucun effet sur la mortalité ne serait observé? L'effet à court-terme sur la mortalité est-il seulement de faire mourir des personnes en très mauvais état de santé qui seraient de toute façon décédées dans les jours qui suivent (effet moisson) ? Étant donné les fortes variations saisonnières de l'exposition à l'ozone, existe-t-il une interaction des effets de l'ozone et de la température sur la mortalité, en particulier lors des vagues de chaleur ?
Les études épidémiologiques permettent-elles de détecter un seuil en dessous duquel aucun effet sur la mortalité ne serait observé? L'effet à court-terme sur la mortalité est-il seulement de faire mourir des personnes en très mauvais état de santé qui seraient de toute façon décédées dans les jours qui suivent (effet moisson) ? Étant donné les fortes variations saisonnières de l'exposition à l'ozone, existe-t-il une interaction des effets de ...

Ozone ; Maladie cardio-vasculaire ; Effet sur la santé ; Etude épidémiologique

... Lire [+]

V

- n° 201 - p. 71

L'utilisation de pesticides a connu un très fort développement au cours des dernières décennies. Elle a permis un énorme progrès dans la maîtrise des ressources alimentaires et l'amélioration de la santé publique, en particulier en luttant contre les insectes, vecteurs de pathologies. Ainsi, les pesticides sont devenus quasiment indispensables à la plupart des pratiques agricoles. Cependant, ils sont susceptibles de présenter des dangers pour l'environnement, les écosystèmes et l'homme. Avec plus de 80 000 tonnes de matières actives commercialisées en 2007, la France est le premier consommateur européen et le troisième consommateur mondial de pesticides derrière les États-Unis et le Japon. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une problématique spécifiquement francilienne, l'Ile-de-France se caractérise par de vastes zones agricoles, représentant plus de la moitié du territoire régional et est donc tout aussi concernée par l'utilisation de pesticides. Regroupant un grand nombre de substances aux usages variés, ils sont retrouvés dans les différents milieux. Si la voie alimentaire est la principale voie d'exposition, la voie aérienne ne doit pas être négligée, notamment dans le cadre d'usages domestiques. La toxicité de certains pesticides est aujourd'hui reconnue et soulève l'inquiétude des populations, et en particulier des Franciliens. Cependant, peu de données sont disponibles concernant les effets sanitaires potentiels d'une exposition chronique à de faibles niveaux. Les études se heurtent notamment à la difficulté d'évaluer les expositions. Cette synthèse vise à fournir un éclairage concernant ces différents aspects.
L'utilisation de pesticides a connu un très fort développement au cours des dernières décennies. Elle a permis un énorme progrès dans la maîtrise des ressources alimentaires et l'amélioration de la santé publique, en particulier en luttant contre les insectes, vecteurs de pathologies. Ainsi, les pesticides sont devenus quasiment indispensables à la plupart des pratiques agricoles. Cependant, ils sont susceptibles de présenter des dangers pour ...

Pesticide ; Effet sur la santé

... Lire [+]

V

- n° Numéro spécial - p. 15

Pour un soutien plus efficace à la décision en la matière, l'épidémiologie propose trois axes de travail : l'approche par sources spécifiques de pollution, l'étude de la composition chimique des indicateurs de pollution, et les études dites "d'intervention"

Pollution de l'air ; Etude épidémiologique ; Effet sur la santé ; SOURCES ET FORMES DE POLLUTION

... Lire [+]

V

- n° 712 - p. 19

Près de 550 000 tonnes de solvants neufs sont utilisées chaque année en France. En général volatils, les solvants peuvent, suite à une exposition plus ou moins importante, avoir des effets sur la santé.

Effet sur la santé ; Produit chimique ; Solvant

... Lire [+]

V

- n° Vol. 10 - n°01 - p. 6-7

Quelle est la part de responsabilité du dioxyde d'azote dans les effets cardiovasculaires de la pollution atmosphérique ?

DIOXYDE D'AZOTE ; Pollution de l'air ; Effet sur la santé

... Lire [+]

V

Cette étude évalue les effets sur la santé à court et long terme des accidents ayant eu lieu dans des centrales nucléaires

Accident nucléaire ; Effet sur la santé

... Lire [+]

V

- n° Numéro spécial - p. 100

- Engagements internationaux et cadre national d'actions
- Principales actions du ministère chargé de la santé en matière de réduction de l'exposition aux polluants de l'air et de prévention des effets sur la santé.

Impact sanitaire ; Qualité de l'air ; Effet sur la santé ; Ministère de la santé

... Lire [+]

V

- n° 1-2

Ce numéro comprend : La pollution atmosphérique en Europe : un problème de santé publique persistant, Effets sanitaires de la pollution de l'air : bilan de 15 ans de surveillance en France et en Europe, Influence de la taille, la source et la composition chimique sur les effets sanitaires des particules, Influence de la saison et de la température sur les effets de l'ozone et des particules en suspension sur la mortalité en France, Interventions sur la pollution atmosphérique : brève vue d'ensemble, L'impact du trafic routier sur la qualité de l'air en Île-de-France, Exposition à la pollution atmosphérique et inégalités sociales de santé
Ce numéro comprend : La pollution atmosphérique en Europe : un problème de santé publique persistant, Effets sanitaires de la pollution de l'air : bilan de 15 ans de surveillance en France et en Europe, Influence de la taille, la source et la composition chimique sur les effets sanitaires des particules, Influence de la saison et de la température sur les effets de l'ozone et des particules en suspension sur la mortalité en France, Int...

Pollution de l'air ; Union Européenne ; Effet sur la santé ; Particules en suspension ; Ozone ; Pollution automobile ; Ile-de-France

... Lire [+]

V

- n° 21 - 4 p.

Les effets cytotoxiques de sept mélanges de pesticides sont étudiés sur des cultures de cellules humaines hépatiques (HepG2) et du colon (Caco-2).

Pesticide ; Effet sur la santé

... Lire [+]

V

- n° 237 - 3 p

Le 8e symposium Airmon, organisé par l'INRS avec un consortium international d'instituts de recherche sur la santé au travail et l'environnement et deux universités suédoises, a permis de réunir en juin 2014 près de 200 chercheurs et praticiens du monde entier. L'objectif : partager les récents progrès dans les méthodes de mesure des expositions aux polluants de l'air, avec cette année un accent particulier sur la surveillance biologique.
Le 8e symposium Airmon, organisé par l'INRS avec un consortium international d'instituts de recherche sur la santé au travail et l'environnement et deux universités suédoises, a permis de réunir en juin 2014 près de 200 chercheurs et praticiens du monde entier. L'objectif : partager les récents progrès dans les méthodes de mesure des expositions aux polluants de l'air, avec cette année un accent particulier sur la surveillance biologique.

Santé au travail ; Santé-Environnement ; Effet sur la santé ; Surveillance ; Risque biologique ; Air intérieur

... Lire [+]

V

- n° 236 - 3 p.

L'INRS et la DGT, avec le soutien de la CNAMTS, l'UIPP, l'UFC, L'UNIFAB, la FIBC et du CODIFAB, ont organisé le 27 mars 2014 une journée d'information sur l'exposition professionnelle au formaldéhyde dans les industries du bois, des panneaux de bois et de l'ameublement. Elle a abordé les effets sur la santé des expositions professionnelles, les solutions de substitution et les moyens de prévention de ces expositions.
L'INRS et la DGT, avec le soutien de la CNAMTS, l'UIPP, l'UFC, L'UNIFAB, la FIBC et du CODIFAB, ont organisé le 27 mars 2014 une journée d'information sur l'exposition professionnelle au formaldéhyde dans les industries du bois, des panneaux de bois et de l'ameublement. Elle a abordé les effets sur la santé des expositions professionnelles, les solutions de substitution et les moyens de prévention de ces expositions.

Santé au travail ; Effet sur la santé ; Formaldéhyde

... Lire [+]

V

- n° 170-171 - pp. 76-78

La problématique de la pollution de l'air reste une question majeure de santé publique

Pollution de l'air ; Etude épidémiologique ; Effet sur la santé

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z