Documents  France | enregistrements trouvés : 329

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- 104 p.

Ce document fait suite au colloque Villes Industrielles et Développement Durable organisée par la Communauté Urbaine de Dunkerque les 13 et 14 novembre 1997. Il détaille les conférences organisées durant ces deux journées ainsi que les intervenants. En annexe sont fournis la liste des participants et un dossier de presse.

Allemagne ; Suède ; France ; Intercommunalité ; Développement durable ; Belgique ; DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ; DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL ; Secrétariat Permanent pour les Problèmes de Pollution Industrielle

... Lire [+]

V

- 104 p.

L'objet de cette rencontre organisée par le Cercle français de l'eau et l'Association des maires de France porte sur le partage des responsabilités entre les différents partenaires engagés dans la gestion locale de l'eau. Plusieurs questions sont soulevées. D'abord celle de l'obligation des élus locaux. Puis le problème du coût d'un assainissement de qualité. Les atouts d'une gestion concertée et planifiée sont également évoqués. Enfin après une analyse de la réglementation actuelle les perspectives d'évolution sont exposées.
L'objet de cette rencontre organisée par le Cercle français de l'eau et l'Association des maires de France porte sur le partage des responsabilités entre les différents partenaires engagés dans la gestion locale de l'eau. Plusieurs questions sont soulevées. D'abord celle de l'obligation des élus locaux. Puis le problème du coût d'un assainissement de qualité. Les atouts d'une gestion concertée et planifiée sont également évoqués. Enfin après ...

GESTION ET POLITIQUE DE L'EAU ; GESTION DE L'EAU ; ASSAINISSEMENT ; France ; Maire

... Lire [+]

V

- 620 p
ISBN 2-91007-46-3

Actes des journées organisées à Limoges les 18 et 19 janvier 1994 sur les sites contaminés en droit comparé de l'environnement, ce document présente et compare les aspects scientifiques, économiques et juridiques soulevés par les sites contaminés en France, en Europe, dans les pays de l'Est, en Afrique et en Amérique du Nord et du Sud.

Site pollué ; Pollution du sol ; DROIT DE L'ENVIRONNEMENT ; ACTIVITE ECONOMIQUE ; France ; Continent Africain

... Lire [+]

V

- 15 p.

Qualité de l'air en France : situation et impacts. Quand les collectivités passent à l'acte. Des réalisations exemplaires. Bien évaluer les actions pour les rendre plus efficaces. Mieux communiquer pour améliorer la qualité de l'air. Atelier participatif.

Qualité de l'air ; France ; Plan Climat-Energie-Territorial ; Collectivité territoriale

... Lire [+]

V

- n° 37

En 2016, le transport routier de marchandises européen (TRM) augmente de 5,1 % par rapport à 2015. L'activité internationale des pavillons progresse (+ 5,5 %), soutenue par le dynamisme des pavillons des pays de l'Est à l'international (+ 10,8 %). L'activité nationale des pavillons dans leur propre pays augmente de 4,9 %, tandis que le cabotage, en augmentation de 22,9 %, représente 3 % de l'activité du TRM européen. En retrait, la part de l'activité du pavillon français dans le TRM européen est de 8,2 %, ce qui le maintient au cinquième rang. Son activité nationale progresse, mais recule à l'international. À l'image de certains pays de l'Europe de l'Ouest (Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Suède...), le cabotage en France se renforce en volume et sa part atteint 6,3 % du transport national.
En 2016, le transport routier de marchandises européen (TRM) augmente de 5,1 % par rapport à 2015. L'activité internationale des pavillons progresse (+ 5,5 %), soutenue par le dynamisme des pavillons des pays de l'Est à l'international (+ 10,8 %). L'activité nationale des pavillons dans leur propre pays augmente de 4,9 %, tandis que le cabotage, en augmentation de 22,9 %, représente 3 % de l'activité du TRM européen. En retrait, la part de ...

Transport de matières dangereuses : TMD ; Transport routier ; Statistique ; France

... Lire [+]

V

- n° Vol. 17, n°4 - pp. 416-418

En France, la surveillance de l'air est obligatoire et réglementée. Depuis la Loi sur l'air du 30 décembre 1996 ­ dite Loi Laure ­, le Code de l'environnement confie la mise en oeuvre de la surveillance de la qualité de l'air aux associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA). Ces associations ont été fondées dans les années 1970 et sont donc désormais agréées par l'État.
En France, la surveillance de l'air est obligatoire et réglementée. Depuis la Loi sur l'air du 30 décembre 1996 ­ dite Loi Laure ­, le Code de l'environnement confie la mise en oeuvre de la surveillance de la qualité de l'air aux associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA). Ces associations ont été fondées dans les années 1970 et sont donc désormais agréées par l'État.

Qualité de l'air ; France ; Surveillance

... Lire [+]

V

- n° 24 - p. 494

Implanté en France métropolitaine depuis 2004, le moustique Aedes albopictus ­ vecteur des virus de la dengue, du chikungunya et du virus Zika ­ expose au risque de transmission autochtone de ces arboviroses en cas de retour en métropole de personnes infectées dans des zones où circulent ces virus.

France ; Chikungunya

... Lire [+]

V

- n° 21 - pp. 429-448

Au sommaire de ce numéro thématique du Bulletin épidémiologique hebdomadaire : Mesurer les parts de cancers évitables pour mieux guider la lutte et la prévention, Approche et méthodologie générale pour l'estimation des cancers attribuables au mode de vie et à l'environnement en France métropolitaine en 2015, Nombre et fractions de cancers attribuables au mode de vie et à l'environnement en France métropolitaine en 2015 : résultats principaux
Au sommaire de ce numéro thématique du Bulletin épidémiologique hebdomadaire : Mesurer les parts de cancers évitables pour mieux guider la lutte et la prévention, Approche et méthodologie générale pour l'estimation des cancers attribuables au mode de vie et à l'environnement en France métropolitaine en 2015, Nombre et fractions de cancers attribuables au mode de vie et à l'environnement en France métropolitaine en 2015 : résultats principaux

Cancer ; France ; Environnement

... Lire [+]

V

- n° 33 - p. 100

Cancer ; France

... Lire [+]

V

- n° 372 - p. 40

Les Etats membres ont finalement voté pour la proposition de la Commission européenne sur les critères scientifiques des perturbateurs endocriniens dans les pesticides. La France a appuyé cette version contestée par les associations.

Perturbateur endocrinien ; France

... Lire [+]

V

- n° 368 - p. 38

Mettre fin à la sur-réglementation et à la sur-transposition en matère de santé environnementale et de sécurité au travail. C'est ce que propose le rapport remis à Emmanuel Macron en mars 2016

Santé environnementale ; France

... Lire [+]

V

- n° Vol. 16 - n°1 - pp. 59-70

Cet article étudie les raisons de ce surprenant « paradoxe de la santé environnementale ». Les données utilisées pour cette recherche proviennent d'interviews menées en Suisse, en Allemagne et en Belgique auprès d'experts des politiques publiques de santé environnementale, ainsi que d'une enquête réalisée par le Centre environnement et santé de l'OMS-Europe à Bonn auprès des États membres de la région. Les résultats de notre étude montrent que les principaux obstacles auxquels les politiques publiques de santé environnementale font face dans ces trois États proviennent de leur manque de reconnaissance politique au niveau national, notamment vis-à-vis du concept de développement durable, de leur confinement à des mesures d'encouragement de la recherche scientifique, limitant leur capacité à atteindre des acteurs situés en dehors de « communautés épistémiques » spécifiques, et de l'absence de systèmes d'indicateurs en mesure d'évaluer de façon satisfaisante les enjeux de santé environnementale et les résultats des politiques mises en oeuvre. Ces résultats, confrontés aussi aux expériences autrichienne et française en la matière, fournissent une explication des difficultés rencontrées par un champ de politique publique relativement nouveau et mettent en exergue des limites auxquelles font couramment face des politiques publiques complexes et intersectorielles.
Cet article étudie les raisons de ce surprenant « paradoxe de la santé environnementale ». Les données utilisées pour cette recherche proviennent d'interviews menées en Suisse, en Allemagne et en Belgique auprès d'experts des politiques publiques de santé environnementale, ainsi que d'une enquête réalisée par le Centre environnement et santé de l'OMS-Europe à Bonn auprès des États membres de la région. Les résultats de notre étude montrent que ...

Suisse ; Allemagne ; Belgique ; France ; Politique de santé

... Lire [+]

V

- n° Vol. 15 - n°6 - pp. 506-514

Depuis quelques années, l'impact sur la santé de l'exposition au bruit des avions fait l'objet de préoccupations grandissantes. Dans ce contexte, la présente étude s'est intéressée à la relation entre cette exposition et la mortalité par maladies cardio- et cérébrovasculaires en France

Nuisance sonore ; France ; Maladie cardio-vasculaire ; Santé publique

... Lire [+]

V

- n° N°3, Volume 15 - pp. 188-190
ISBN 1635-0421

Cette analyse spatio-temporelle de la relation entre la température et la mortalité des français de plus de 65 ans sur une période de 42 années (1968-2009) indique, dans une certaine mesure, l'adaptation de la population au réchauffement climatique.

Ondes électromagnétiques ; Santé environnementale ; Analyse du risque ; France ; Changement climatique ; RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

... Lire [+]

V

- n° 370 - pp. 95-100

La France et le Québec sont confrontés depuis plus de 20 ans à la problématique de la réhabilitation des sites contaminés. L'objectif premier visé par les politiques en place est de supprimer les sources de pollution, afin de garantir notamment la jouissance du site pour des populations. A cette fin, la France et le Québec utilisent un outil reposant sur la même méthodologie générale : l'évaluation des risques toxicologiques. Au-delà de cette méthodologie, des différences existent sur la mise en oeuvre de ces études. Quelles sont ces différences, leurs origines ? ONt-elles une influence sur les résultats des évaluations de risque ?
La France et le Québec sont confrontés depuis plus de 20 ans à la problématique de la réhabilitation des sites contaminés. L'objectif premier visé par les politiques en place est de supprimer les sources de pollution, afin de garantir notamment la jouissance du site pour des populations. A cette fin, la France et le Québec utilisent un outil reposant sur la même méthodologie générale : l'évaluation des risques toxicologiques. Au-delà de cette ...

Evaluation du risque ; Dépollution ; Toxicologie ; Canada ; France

... Lire [+]

V

- n° Vol. 10 - n°4 - p. 316

Note technique sur la réglementation de l'emploi des dérivés du plomb dans la peinture depuis le XIXè siècle

Produit chimique ; Réglementation européenne ; France

... Lire [+]

V

- n° Vol. 10 - n°4 - p. 299

L'article présente, à l'échelle de la France, les valeurssw de référence pour un grand nombre d'éléments chimiques analysés dans les altérites prelevés à deux profondeurs différentes et selon un maillage aléatoire stratifié

Inondation ; France ; EAU DE SURFACE ; Pollution du sol

... Lire [+]

V

- n° Vol. 10- n°03 - p. 200

L'analyse des inégalités face à la santé, après avoir longtemps mis l'accent sur les situations sociales, économiques et culturelles de chaque individu, insiste aujourd'hui sur la nécessaire prise en compte des contextes sociaux, environnementaux et politiques dans lesquels évoluent ces individus. Ces analyses passent par la construction d'indicateurs permettant de repérer des situations locales en faveur ou en défaveur de l'état de santé d'un individu ou de la population dans son ensemble. Ces indicateurs synthétiques, outre leur intérêt pour la surveillance des inégalités face à la santé et l'analyse des déterminants associés à ces inégalités, peuvent également constituer des outils d'aide à la décision en matière d'allocations de ressources et de politiques ciblées de prévention ou de prise en charge de certaines populations. Largement utilisé dans les études anglo-saxonnes depuis la fin des années 1980, leur universalité et la pertinence de leurs composantes sont toutefois aujourd'hui discutées. Il n'existe pas à ce jour d'indicateur localisé faisant consensus et suffisamment standardisé pour permettre des comparaisons entre les différentes études menées dans le champ des inégalités face à la santé. L'objectif de ce projet, regroupant différentes équipes de recherche travaillant sur l'influence du contexte de résidence dans le domaine sanitaire, est de chercher à dégager un consensus concernant la définition, la construction et les conditions d'utilisation d'indicateurs localisés de désavantage en lien avec les inégalités de santé en France. On s'interrogera également sur la capacité de tels indicateurs à rendre compte des vulnérabilités sanitaires en cours ou à venir, et sur leur potentiel d'utilisation dans la gestion des ressources sanitaires. [Résumé ERS]
L'analyse des inégalités face à la santé, après avoir longtemps mis l'accent sur les situations sociales, économiques et culturelles de chaque individu, insiste aujourd'hui sur la nécessaire prise en compte des contextes sociaux, environnementaux et politiques dans lesquels évoluent ces individus. Ces analyses passent par la construction d'indicateurs permettant de repérer des situations locales en faveur ou en défaveur de l'état de santé d'un ...

Méthodologie ; France ; Santé publique ; Disparité géographique

... Lire [+]

V

- n° 29-30 - p. 325

Depuis 2005, une diminution régulière du taux d'incidence de la légionellose en France s'était amorcée. En 2010, avec 1 540 cas, on assiste à une augmentation de 28% du nombre de cas par rapport à 2009, soit un taux d'incidence en France métropolitaine de 2,4 pour 100 000 habitants. L'augmentation a été plus importante pendant les mois d'août et septembre et dans les régions Est de la France. L'âge médian des cas était de 62 ans, le sexe-ratio homme/femme de 3,2 et la létalité de 11,7%. La majorité des cas a été diagnostiquée par un test de détection urinaire et une souche a été isolée chez 282 cas (18%). Une exposition à risque était rapportée pour 34% d'entre eux. Aucune épidémie (plus de 10 cas) n'a été identifiée en 2010. Ce bilan des cas de légionellose de 2010 montre que la tendance à la baisse
observée ces dernières années s'est inversée. Des études complémentaires sont en cours pour documenter cette augmentation. Les investigations rapides et systématiques ont probablement limité le nombre de cas groupés mais n'ont cependant pas permis d'identifier les sources de contamination de ces épisodes. Il est donc important de maintenir la sensibilisation de l'ensemble des partenaires afin de documenter les caractéristiques des sources de contamination et améliorer ainsi le contrôle de cette maladie par la mise en oeuvre rapide des mesures de contrôle et de prévention. [Résumé BEH]
Depuis 2005, une diminution régulière du taux d'incidence de la légionellose en France s'était amorcée. En 2010, avec 1 540 cas, on assiste à une augmentation de 28% du nombre de cas par rapport à 2009, soit un taux d'incidence en France métropolitaine de 2,4 pour 100 000 habitants. L'augmentation a été plus importante pendant les mois d'août et septembre et dans les régions Est de la France. L'âge médian des cas était de 62 ans, le sexe-ratio ...

Légionellose ; France ; Surveillance ; Etude épidémiologique

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z