Surveillance de la qualité de l'air en gare & stations souterraines

H

RATP

2019

8 p.

1163-2720

Air intérieur ; Transport ferroviaire ; Particules en suspension

La RATP exerce en permanence une activité de veille et d'expertise sur l'air circulant dans ses enceintes ferrovaires souterraines.L'environnement du réseau souterrain de la RATP est chaud et sec avec un bon renouvellement d'air. La pollution particulaire est surveillée à travers deux indicateurs : les PM2.5 et les PM10 afin d'évaluer les teneurs en particules sur nos réseaux suivant deux classes granulométriques. Ces particules sont majoritairement constituées de fer et essentiellement émises par les systèmes de freinage du matériel roulant.

Numéro revue : 1624

Domaine : Pollution de l'air ; Santé Environnement

Public concerné : Public averti

Langue : Français

Ajouter au panier

Mes paniers

4

Gerer mes paniers

0
0


Z