Documents  Départements d'Outre-Mer | enregistrements trouvés : 8

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 357 - pp. 32-33
ISBN 0986-2943

Le risque de submersion rapide et d'inondation est mal pris en compte en outre-mer, alors que ces territoires y sont fortement epxosés. L'État comme les collectivités territoriales y portent une part de responsabilité.

Submersion marine ; Départements d'Outre-Mer ; Inondation ; Risque naturel

... Lire [+]

V

- n° 215 - p. 19

L'Outre-mer accuse un retard important en matière d'assainissement. De nombreuses stations d'épuration ne sont toujours pas conformes à la directive sur les eaux résiduaires urbaines.

TRAITEMENT DES EAUX USEES ; ASSAINISSEMENT ; STATION D'EPURATION ; Départements d'Outre-Mer

... Lire [+]

V

Le « plan submersion rapide » (PSR) a été lancé après les événements catastrophiques survenus en 2010 notamment lors de la tempête Xynthia. A la suite de l'évaluation conduite pour la métropole par une mission interministérielle, de juin 2013 à mars 2014, la ministre de l'écologie du développement durable et de l'énergie, le ministre de l'intérieur et la ministre des outre-mer ont décidé de suivre la recommandation de procéder à un exercice similaire pour les outre-mer. Le rapport final leur a été remis en décembre 2015. Pour les DROM, la nouvelle mission fait le constat d'un retard dans la mise en oeuvre de cette politique publique par rapport à la métropole. Des mesures pour valoriser les initiatives locales ou, à l'inverse, corriger certaines pratiques sont proposées. Pour les collectivités ultramarines (COM), selon les territoires, la grande disparité des compétences engage à clarifier avec les autorités locales le rôle de chacun dans la mise en oeuvre du PSR. La mission propose plusieurs modes d'action en cohérence avec les spécificités, notamment juridiques et statutaires des COM.
Le « plan submersion rapide » (PSR) a été lancé après les événements catastrophiques survenus en 2010 notamment lors de la tempête Xynthia. A la suite de l'évaluation conduite pour la métropole par une mission interministérielle, de juin 2013 à mars 2014, la ministre de l'écologie du développement durable et de l'énergie, le ministre de l'intérieur et la ministre des outre-mer ont décidé de suivre la recommandation de procéder à un exercice ...

Submersion marine ; Départements d'Outre-Mer

... Lire [+]

V

- 431 p.

La présente mission d'information est consacrée à la prévention et aux incidences des risques climatiques majeurs dans les zones littorales, dans l'hexagone et les outre-mer. L'objectif était d'appréhender toutes les incidences de ces évènements - cyclones, tempêtes ou submersions - dans leurs diversités, humaines, économiques et juridiques, en métropole comme outre-mer. Pour ce faire, la mission a adopté successivement trois approches : scientifique, à la fois dans les aspects climatiques et démographiques - la concentration de près de 9 millions de Français sur les zones littorales fragilisées accroissant évidemment les risques ; évaluative s'agissant de la prévention, de l'information des populations, des alertes et de la gestion de crise ; prospective en ce qui concerne les conditions de la reconstruction, mais aussi sur la manière d'appréhender au mieux, à l'avenir, les risques. La mission a appliqué ces approches aux diverses problématiques qu'elle a rencontrées : la phase d'anticipation du risque et plus précisément celle de l'alerte ; la gestion in situ des cyclones et des phénomènes climatiques ; enfin, toutes les questions liées à la reconstruction. Le présent document propose les comptes rendus des auditions menées par la mission.
La présente mission d'information est consacrée à la prévention et aux incidences des risques climatiques majeurs dans les zones littorales, dans l'hexagone et les outre-mer. L'objectif était d'appréhender toutes les incidences de ces évènements - cyclones, tempêtes ou submersions - dans leurs diversités, humaines, économiques et juridiques, en métropole comme outre-mer. Pour ce faire, la mission a adopté successivement trois approches : ...

Alerte des populations ; Départements d'Outre-Mer ; Submersion marine ; LITTORAL ; Information des populations

... Lire [+]

V

- 226 p.

La présente mission d'information est consacrée à la prévention et aux incidences des risques climatiques majeurs dans les zones littorales, dans l'hexagone et les outre-mer. L'objectif était d'appréhender toutes les incidences de ces évènements - cyclones, tempêtes ou submersions - dans leurs diversités, humaines, économiques et juridiques, en métropole comme outre-mer. Pour ce faire, la mission a adopté successivement trois approches : scientifique, à la fois dans les aspects climatiques et démographiques - la concentration de près de 9 millions de Français sur les zones littorales fragilisées accroissant évidemment les risques ; évaluative s'agissant de la prévention, de l'information des populations, des alertes et de la gestion de crise ; prospective en ce qui concerne les conditions de la reconstruction, mais aussi sur la manière d'appréhender au mieux, à l'avenir, les risques. La mission a appliqué ces approches aux diverses problématiques qu'elle a rencontrées : la phase d'anticipation du risque et plus précisément celle de l'alerte ; la gestion in situ des cyclones et des phénomènes climatiques ; enfin, toutes les questions liées à la reconstruction.
La présente mission d'information est consacrée à la prévention et aux incidences des risques climatiques majeurs dans les zones littorales, dans l'hexagone et les outre-mer. L'objectif était d'appréhender toutes les incidences de ces évènements - cyclones, tempêtes ou submersions - dans leurs diversités, humaines, économiques et juridiques, en métropole comme outre-mer. Pour ce faire, la mission a adopté successivement trois approches : ...

Départements d'Outre-Mer ; LITTORAL ; Catastrophe naturelle ; Digue

... Lire [+]

V

- 370 p.

À la suite de l'ouragan Irma qui a dévasté en septembre 2017 les îles du nord de la Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, la Délégation sénatoriale aux outre-mer a, dès sa reconstitution consécutive au renouvellement sénatorial, décidé d'engager une étude d'évaluation de la situation des territoires ultramarins au regard de la multitude de risques naturels majeurs qui les menacent. Les territoires ont en effet pour dénominateurs communs une exposition particulièrement forte à une kyrielle de risques naturels, doublée d'une vulnérabilité majorée liée à l'isolement et à une sous-dotation en moyens humains et matériels. Mais ces points communs ne doivent pas oblitérer une grande diversité de situations tenant à de nombreux paramètres tels que le niveau de développement, les configurations géographiques et topographiques ou encore les différences de régimes statutaires et d'organisations institutionnelles. Le présent volume constitue le premier volet de l'étude qui, menée sur deux ans, couvre le large prisme de l'ensemble des risques naturels majeurs et englobe les onze territoires français habités des bassins Atlantique, océan Indien et Pacifique sud. Alors que le second volet traitera de la reconstruction et de l'organisation de la résilience des territoires, le présent rapportest centré sur les problématiques de la prévention ainsi que de la gestion de l'alerte et de l'urgence pendant la survenance de la catastrophe et dans l'immédiat après-crise.
À la suite de l'ouragan Irma qui a dévasté en septembre 2017 les îles du nord de la Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, la Délégation sénatoriale aux outre-mer a, dès sa reconstitution consécutive au renouvellement sénatorial, décidé d'engager une étude d'évaluation de la situation des territoires ultramarins au regard de la multitude de risques naturels majeurs qui les menacent. Les territoires ont en effet pour dénominateurs communs ...

Départements d'Outre-Mer ; Gestion de crise ; Vulnérabilité ; Risque naturel ; Alerte des populations

... Lire [+]

V

- 224 p.

À la suite de l'ouragan Irma qui a dévasté en septembre 2017 les îles du nord de la Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, la Délégation sénatoriale aux outre-mer a, dès sa reconstitution consécutive au renouvellement sénatorial, décidé d'engager une étude d'évaluation de la situation des territoires ultramarins au regard de la multitude de risques naturels majeurs qui les menacent. Les territoires ont en effet pour dénominateurs communs une exposition particulièrement forte à une kyrielle de risques naturels, doublée d'une vulnérabilité majorée liée à l'isolement et à une sous-dotation en moyens humains et matériels. Mais ces points communs ne doivent pas oblitérer une grande diversité de situations tenant à de nombreux paramètres tels que le niveau de développement, les configurations géographiques et topographiques ou encore les différences de régimes statutaires et d'organisations institutionnelles. Le présent volume constitue le premier volet de l'étude qui, menée sur deux ans, couvre le large prisme de l'ensemble des risques naturels majeurs et englobe les onze territoires français habités des bassins Atlantique, océan Indien et Pacifique sud. Alors que le second volet traitera de la reconstruction et de l'organisation de la résilience des territoires, le présent rapportest centré sur les problématiques de la prévention ainsi que de la gestion de l'alerte et de l'urgence pendant la survenance de la catastrophe et dans l'immédiat après-crise.
À la suite de l'ouragan Irma qui a dévasté en septembre 2017 les îles du nord de la Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, la Délégation sénatoriale aux outre-mer a, dès sa reconstitution consécutive au renouvellement sénatorial, décidé d'engager une étude d'évaluation de la situation des territoires ultramarins au regard de la multitude de risques naturels majeurs qui les menacent. Les territoires ont en effet pour dénominateurs communs ...

Départements d'Outre-Mer ; Gestion de crise ; Vulnérabilité ; Risque naturel ; Alerte des populations

... Lire [+]

V

- 42 p.

Le rapport porte sur les audits de la mise en oeuvre de la politique de prévention des risques naturels, hydrauliques et technologiques à Mayotte. La mission de suivi a relevé le niveau très satisfaisant de réalisation du plan d'actions établi par la Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DEAL) pour répondre aux recommandations de l'audit initial de décembre 2015, et constaté des avancées notables sur la plupart d'entre elles.
Le rapport porte sur les audits de la mise en oeuvre de la politique de prévention des risques naturels, hydrauliques et technologiques à Mayotte. La mission de suivi a relevé le niveau très satisfaisant de réalisation du plan d'actions établi par la Direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DEAL) pour répondre aux recommandations de l'audit initial de décembre 2015, et constaté des avancées notables sur la plupart d'entre ...

Politique de l'environnement ; Risque naturel ; Risque technologique ; Départements d'Outre-Mer

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z