Documents  Formaldéhyde | enregistrements trouvés : 10

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° Vol. 15- n° 1 - pp.48-61

Cette étude exploratoire fait suite à une étude de faisabilité sur le coût socio-économique de la pollution de l'air intérieur et a pour objectif d'estimer l'impact sanitaire associé à l'exposition au formaldéhyde dans les environnements intérieurs. L'identification des dangers pour l'homme, suite à une exposition répétée par inhalation au formaldéhyde, a permis de retenir quatre effets, à savoir l'asthme, les irritations sensorielles, les lésions histopathologiques des cavités nasales et le cancer du nasopharynx.
Cette étude exploratoire fait suite à une étude de faisabilité sur le coût socio-économique de la pollution de l'air intérieur et a pour objectif d'estimer l'impact sanitaire associé à l'exposition au formaldéhyde dans les environnements intérieurs. L'identification des dangers pour l'homme, suite à une exposition répétée par inhalation au formaldéhyde, a permis de retenir quatre effets, à savoir l'asthme, les irritations sensorielles, les ...

Air intérieur ; Formaldéhyde ; Cancer ; Impact sanitaire

... Lire [+]

V

- n° 236 - 3 p.

L'INRS et la DGT, avec le soutien de la CNAMTS, l'UIPP, l'UFC, L'UNIFAB, la FIBC et du CODIFAB, ont organisé le 27 mars 2014 une journée d'information sur l'exposition professionnelle au formaldéhyde dans les industries du bois, des panneaux de bois et de l'ameublement. Elle a abordé les effets sur la santé des expositions professionnelles, les solutions de substitution et les moyens de prévention de ces expositions.
L'INRS et la DGT, avec le soutien de la CNAMTS, l'UIPP, l'UFC, L'UNIFAB, la FIBC et du CODIFAB, ont organisé le 27 mars 2014 une journée d'information sur l'exposition professionnelle au formaldéhyde dans les industries du bois, des panneaux de bois et de l'ameublement. Elle a abordé les effets sur la santé des expositions professionnelles, les solutions de substitution et les moyens de prévention de ces expositions.

Santé au travail ; Effet sur la santé ; Formaldéhyde

... Lire [+]

Le formaldéhyde | Travail & Sécurité 02/2015

Article

V

- n° 758 - p. 15

Les professions, activités et tâches associées à l'utilisation du formaldéhyde sont extrêmement variées. Dans les secteurs concernés, des démarches de substitution ont été initiées de longue date. Souvent sans qu'une solution acceptable techniquement et économiquement ne soit encore en vue.

Formaldéhyde

... Lire [+]

V

- n° Vol. 11 - n°01 - p. 7

Etude comparant la pollution de l'air intérieur en ville et en campagne.

Air intérieur ; Formaldéhyde ; Composé organique volatil ; Auvergne

... Lire [+]

V

- n° Vol. 11 - n°01 - p. 27

Le formaldéhyde est l'un des polluants majeurs de l'air intérieur. Irritant pour les voies respiratoires, classé cancérogène certain chez l'homme par le Centre international de recherche sur le cancer, il est systématiquement présent dans l'air des espaces clos. Son impact sanitaire en population générale, en lien avec les expositions par inhalation, reste toutefois difficile à déterminer malgré un large corpus de connaissances. Dans le cadre d'une saisine de l'Agence nationale de sécurité sanitaire, une évaluation quantitative des risques pour la santé a été conduite. D'une part, des situations d'exposition aiguë dans le contexte d'utilisation de produits de grande consommation ont été étudiées. D'autre part, les expositions chroniques dans les principaux lieux fréquentés régulièrement par la population française ont été considérées. Plusieurs valeurs toxicologiques de référence (VTR) ont été utilisées, dès lors qu'elles ont été considérées de bonne qualité, ce qui a conduit à proposer des intervalles de quotients de danger. Pour presque tous les produits de consommation, testés dans des conditions standard d'utilisation, les concentrations inhalées sont inférieures aux VTR disponibles pour des expositions aiguës et protégeant des irritations oculaires et nasales. Toutefois, pour trois produits d'usage courant, les VTR ont été atteintes ou dépassées \; l'apparition d'irritations après utilisation n'est donc pas à exclure. Dans un contexte d'exposition chronique au formaldéhyde, les expositions dans le logement conduisent à un dépassement des VTR chroniques protégeant des irritations oculaires et nasales. L'analyse de la relation dose-effet chez l'homme conduit à envisager la survenue de telles irritations, sans pouvoir pour autant en quantifier la fréquence et la sévérité. Par ailleurs, le risque pour la population générale de développer un cancer du nasopharynx suite à l'inhalation de formaldéhyde seul semble négligeable en l'état actuel des niveaux de concentration dans l'air. [Résumé ERS] [Article en anglais]
Le formaldéhyde est l'un des polluants majeurs de l'air intérieur. Irritant pour les voies respiratoires, classé cancérogène certain chez l'homme par le Centre international de recherche sur le cancer, il est systématiquement présent dans l'air des espaces clos. Son impact sanitaire en population générale, en lien avec les expositions par inhalation, reste toutefois difficile à déterminer malgré un large corpus de connaissances. Dans le cadre ...

Cancer ; Formaldéhyde ; Evaluation du risque ; Air intérieur

... Lire [+]

V

- n° 204 - p. 385

Synthèse de la 1re journée d'information Afsset et association organisée à Maisons-Alfort.

Cancer ; Risque sanitaire ; Formaldéhyde

... Lire [+]

V

- n° 218 - 6 p.

Le décret 2011-1728 rendra obligatoire la surveillance de la qualité de l'air dans les bâtiments publics français en 2015. Afin de mettre en place les modalités de cette surveillance, une campagne pilote a été initiée en 2009 et a consisté à mesurer les concentrations de formaldéhyde, de benzène et le confinement au sein de 300 écoles primaires et crèches. La première phase de cette campagne a révélé quatre salles de classe présentant des concentrations en formaldéhyde proches de la valeur d'information et de recommandation actuelle égale à 50 µg/m3. Le Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l'Air (LCSQA) a été missionné pour effectuer un diagnostic des sources d'émission de formaldéhyde au sein de ces écoles. Les taux d'émission des matériaux de construction et d'ameublement ont été mesurés sur site avec un préleveur passif développé à l'École des Mines de Douai. Plus de 30 sources d'émission différentes ont été mesurées dans chaque salle de classe, avec des taux d'émission compris entre 8 et 255 µg/m2/h. Le plafond a été identifié comme la source d'émission principale dans chacune des écoles (34 à 70 % des émissions totales). Les taux d'émission mesurés ont ensuite été utilisés pour contraindre un modèle d'équilibre des masses qui a permis de tester l'efficacité de différentes stratégies de réduction des concentrations en formaldéhyde. [Résumé Auteur]
Le décret 2011-1728 rendra obligatoire la surveillance de la qualité de l'air dans les bâtiments publics français en 2015. Afin de mettre en place les modalités de cette surveillance, une campagne pilote a été initiée en 2009 et a consisté à mesurer les concentrations de formaldéhyde, de benzène et le confinement au sein de 300 écoles primaires et crèches. La première phase de cette campagne a révélé quatre salles de classe présentant des ...

Formaldéhyde ; Emission de polluant ; Ecole primaire

... Lire [+]

V

- n° Vol. 12 - n°5 - pp. 442-449

Les valeurs limites d'exposition professionnelle et les valeurs toxicologiques de référence sont des indicateurs très utilisés dans les évaluations du risque sanitaire et professionnel, respectivement. Si ces deux valeurs ne sont pas substituables l'une à l'autre, elles sont, dans certains cas, susceptibles de s'enrichir l'une l'autre. Nous proposons d'expliciter les différences fondamentales mais aussi les points de convergence entre ces deux valeurs. Pour cela, nous nous sommes plongés dans leur historique, dans la méthodologie de leur élaboration, pour, dans un deuxième temps proposer quelques pistes d'harmonisation. Nous illustrons notre analyse par un cas d'étude consacré au formaldéhyde.
Les valeurs limites d'exposition professionnelle et les valeurs toxicologiques de référence sont des indicateurs très utilisés dans les évaluations du risque sanitaire et professionnel, respectivement. Si ces deux valeurs ne sont pas substituables l'une à l'autre, elles sont, dans certains cas, susceptibles de s'enrichir l'une l'autre. Nous proposons d'expliciter les différences fondamentales mais aussi les points de convergence entre ces deux ...

Toxicologie ; Evaluation du risque ; Formaldéhyde ; Risque professionnel

... Lire [+]

V

- 82 p.

Les valeurs guides de l'air intérieur (VGAI) ont été définies comme des concentrations dans l'air d'une substance chimique en dessous desquelles aucun effet sanitaire ou aucune nuisance ayant un retentissement sur la santé n'est attendu pour la population générale en l'état des connaissances actuelles. Une VGAI vise à définir et proposer un cadre de référence destiné à protéger la population des effets sanitaires liés à une exposition à la pollution de l'air par inhalation. Il s'agit de contribuer à l'élaboration de recommandations visant in fine à éliminer, ou à réduire à un niveau acceptable du point de vue sanitaire, les contaminants ayant un effet néfaste sur la santé humaine et le bien-être, que cet effet soit connu ou supposé.
Les valeurs guides de l'air intérieur (VGAI) ont été définies comme des concentrations dans l'air d'une substance chimique en dessous desquelles aucun effet sanitaire ou aucune nuisance ayant un retentissement sur la santé n'est attendu pour la population générale en l'état des connaissances actuelles. Une VGAI vise à définir et proposer un cadre de référence destiné à protéger la population des effets sanitaires liés à une exposition à la ...

Air intérieur ; Formaldéhyde

... Lire [+]

y

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publie un ouvrage intitulé « Valeurs guides de l'OMS pour la qualité de l'air intérieur : le cas de plusieurs polluants». Ce guide, coordonné par le Bureau régional de l'OMS, se base sur les contributions de 60 experts internationaux. Il présente des bases factuelles scientifiques et des recommandations visant à protéger la santé mondiale face à l'impact des substances chimiques rencontrées dans tous les environnements intérieurs. Il fixe des concentrations maximales à atteindre pour 9 substances dangereuses (monoxyde de carbone, benzène, formaldéhyde.), permettant de réduire significativement les risques sanitaires.
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publie un ouvrage intitulé « Valeurs guides de l'OMS pour la qualité de l'air intérieur : le cas de plusieurs polluants». Ce guide, coordonné par le Bureau régional de l'OMS, se base sur les contributions de 60 experts internationaux. Il présente des bases factuelles scientifiques et des recommandations visant à protéger la santé mondiale face à l'impact des substances chimiques rencontrées dans tous ...

Air intérieur ; Impact sanitaire ; Benzène ; MONOXYDE DE CARBONE ; Formaldéhyde ; Risque sanitaire

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z