Documents  MESBAH Boualem | enregistrements trouvés : 16

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

Airfobep - Air PACA - Atmo Sud


V

- n° 206 - p. 197

AIRFOBEP est l'AASQA agréée par le ministère en charge de l'Environnement pour la surveillance de la qualité de l'air dans la région de l'étang de Berre. Pour la surveillance de la pollution particulaire, AIRFOBEP dispose notamment d'un réseau de capteurs PM10. Ce réseau est régulièrement optimisé dans le cadre du Plan de surveillance de la qualité de l'air (PSQA). Pour l'élaboration de ce plan, la connaissance des zones homogènes de pollution est primordiale. L'objet de l'étude décrite dans le présent article est la détermination des zones homogènes de pollution PM10 dans la région de l'étang de Berre. Dans une première phase, la dispersion des PM10 a été modélisée dans la zone d'étude. Le modèle de dispersion gaussien (ADMS-URBAN) a été utilisé. Une méthode d'estimation de la pollution de fond a été développée pour rendre compte de phénomènes non compris dans l'inventaire des émissions. La simulation de la pollution PM a été réalisée dans l'ensemble de la région de l'étang de Berre pendant l'année 2002. Les résultats de cette simulation sont très satisfaisants au vu de la comparaison avec les données de mesure. Dans la seconde phase de l'étude, la classification ascendante hiérarchique (CAH) a été utilisée pour déterminer les zones homogènes de la pollution PM. Des caractéristiques statistiques de ce zonage ont été déterminées (taux d'agrégation, indice d'homogénéité). Un zonage pertinent (cinq zones) a été aussi choisi pour être utilisé dans le PSQA.
AIRFOBEP est l'AASQA agréée par le ministère en charge de l'Environnement pour la surveillance de la qualité de l'air dans la région de l'étang de Berre. Pour la surveillance de la pollution particulaire, AIRFOBEP dispose notamment d'un réseau de capteurs PM10. Ce réseau est régulièrement optimisé dans le cadre du Plan de surveillance de la qualité de l'air (PSQA). Pour l'élaboration de ce plan, la connaissance des zones homogènes de pollution ...

Air Paca ; Particules en suspension ; Etang de Berre

... Lire [+]

V

- n° 209 - p. 101

Les nuisances olfactives suscitent dans certaines zones de la région PACA de nombreuses plaintes de la part des populations.
C'est pourquoi un dispositif de surveillance des odeurs a été mis en place sur cette région. Ce dispositif, piloté par AIRFOBEP, organise dans l'ensemble de la région des campagnes d'observations avec des bénévoles et recense les plaintes des riverains des exploitations industrielles odorantes.
Les nuisances olfactives suscitent dans certaines zones de la région PACA de nombreuses plaintes de la part des populations.
C'est pourquoi un dispositif de surveillance des odeurs a été mis en place sur cette région. Ce dispositif, piloté par AIRFOBEP, organise dans l'ensemble de la région des campagnes d'observations avec des bénévoles et recense les plaintes des riverains des exploitations industrielles odorantes.

Odeur ; Surveillance ; Pollution industrielle ; Région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur ; Air Paca

... Lire [+]

V

- n° 19 - p. 16

Une étude réalisée par Air Paca sur l'évaluation des risques sanitaires sur la région de l'Etang de Berre

Etang de Berre ; Santé environnementale ; Qualité de l'air ; Air Paca

... Lire [+]

V

- n° 234

Les nuisances olfactives suscitent dans certaines zones de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) de nombreuses plaintes de la part des populations. Dès 1998, une mission de surveillance des nuisances olfactives est confiée à Air PACA, association agréée pour la surveillance de la qualité de l'air.

Odeur

... Lire [+]

V

- n° 234

Le 21 janvier 2013, un rejet fortement odorant a été émis par une usine chimique à Rouen. Le panache composé de dérivés soufrés a touché l'agglomération avant de s'étendre à la région parisienne et au sud de l'Angleterre, incommodant des milliers de personnes. L'impact médiatique de cet évènement et les lacunes mises en évidence dans sa gestion ont poussé l'État à réagir, à travers la publication d'une instruction gouvernementale le 12 août 2014. Ce texte formule des recommandations pour de meilleures mobilisation et coordination de tous les acteurs pouvant apporter une réponse en matière d'alerte, d'expertise et d'information, et reconnaît une place aux AASQA dans la gestion de crise.
Le 21 janvier 2013, un rejet fortement odorant a été émis par une usine chimique à Rouen. Le panache composé de dérivés soufrés a touché l'agglomération avant de s'étendre à la région parisienne et au sud de l'Angleterre, incommodant des milliers de personnes. L'impact médiatique de cet évènement et les lacunes mises en évidence dans sa gestion ont poussé l'État à réagir, à travers la publication d'une instruction gouvernementale le 12 août ...

Odeur ; Réglementation française ; Association de surveillance de la qualité de l'air ; Pollution industrielle

... Lire [+]

V

- n° 24 - p. 15

Malgré la diminution significative des émissions d'origine industrielle, des risques sanitaires persistent à long terme pour l'ensemble de la population de l'étang de Berre, notamment en lien avec le niveau de particules fines et certains COV

Risque sanitaire ; Qualité de l'air ; Etang de Berre ; Composé organique volatil

... Lire [+]

y

- 3 p.

Dans le cadre de la Surveillance Régionale des Odeurs (SRO), Air PACA organise des campagnes d'observations des nuisances olfactives à proximité de sources industriels odorantes. Parmi les sources investiguées, figurent les « décharges » ou plus précisément : les Installations de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND). Les riverains des ISDND signalent régulièrement des mauvaises odeurs. Ils s'interrogent également sur les composés chimiques à l'origine de ces odeurs : leur nature, leur concentration et surtout leur impact sur la santé. La présente note synthétise les éléments de réponse à apporter aux riverains sur la pollution liée à l'activité des ISDND. Bien entendu, les mauvaises odeurs constituent en elles même une nuisance qui participe à l'impact des ISDND sur les riverains. Cependant, il faut bien dissocier cette nuisance avec une potentielle toxicité liée à l'émission de polluants par les ISDND
Dans le cadre de la Surveillance Régionale des Odeurs (SRO), Air PACA organise des campagnes d'observations des nuisances olfactives à proximité de sources industriels odorantes. Parmi les sources investiguées, figurent les « décharges » ou plus précisément : les Installations de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND). Les riverains des ISDND signalent régulièrement des mauvaises odeurs. Ils s'interrogent également sur les composés chimiques ...

Odeur ; Déchets ; Stockage de déchets ; Région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur

... Lire [+]

y

- 4 p.

La campagne d'observation des nuisances olfactives, dans les communes de Vitrolles et Cabriès, a été initiée en 2010 suite à de nombreuses plaintes de riverains, gênés par les odeurs émises par le centre d'enfouissement technique (CET) de l'Arbois.
Cette campagne a été menée dans ces deux communes en concertation avec l'Etat (DREAL), les collectivités et l'exploitant du CET. Une première phase s'est déroulée de février 2011 à janvier 2012. Depuis, l'exploitant a mené des investigations pour sérier les sources d'odeurs et engager des travaux pour réduire les nuisances olfactives.
Une phase 2 a été mise en oeuvre pour suivre l'évolution de la situation olfactive.
L'analyse de résultats des deux campagnes montre une amélioration de la situation olfactive dans les deux communes concernées : le taux de perception est revenu à des valeurs comparables à celles observées dans les Bouches-du-Rhône, de l'ordre de 10%. le nombre de plaintes est passé, entre 2010 et 2013 de 278 à 27 plaintes par an. le nombre de rapport est passé de 9 en 2010 à 0 en 2012 et 2013. La campagne d'observations spécifique a donc été clôturée. Néanmoins une veille sur la situation olfactive se poursuit par : la gestion des plaintes et des rapports de plaintes potentiels, le suivi du niveau de fond avec l'intégration des nez bénévoles des deux communes dans le jury permanent de la région.
La campagne d'observation des nuisances olfactives, dans les communes de Vitrolles et Cabriès, a été initiée en 2010 suite à de nombreuses plaintes de riverains, gênés par les odeurs émises par le centre d'enfouissement technique (CET) de l'Arbois.
Cette campagne a été menée dans ces deux communes en concertation avec l'Etat (DREAL), les collectivités et l'exploitant du CET. Une première phase s'est déroulée de février 2011 à janvier 2012. ...

Odeur ; Vitrolles (13) ; Cabriès

... Lire [+]

y

- 5 p.

Bilan 2013/2014 de la campagne de surveillance des odeurs aux Pennes-Mirabeau. Une première phase s'est déroulée de juillet 2011 à octobre 2012. Au cours de cette phase d'observations, la situation olfactive s'est améliorée suite aux déplacements des casiers. Une phase 2 a été mise en oeuvre en 2013/2014 pour suivre l'évolution de la situation olfactive. L'analyse de résultats des deux campagnes montre que l'amélioration de la situation olfactive amorcée dans la commune ne s'est pas totalement confirmée lors de la phase 2 d'observations : le taux de perception a augmenté : il est passé de 19 à 28 %, le nombre de plaintes est en légère diminution entre 2011 et 2013. le nombre de rapport est en baisse.
Bilan 2013/2014 de la campagne de surveillance des odeurs aux Pennes-Mirabeau. Une première phase s'est déroulée de juillet 2011 à octobre 2012. Au cours de cette phase d'observations, la situation olfactive s'est améliorée suite aux déplacements des casiers. Une phase 2 a été mise en oeuvre en 2013/2014 pour suivre l'évolution de la situation olfactive. L'analyse de résultats des deux campagnes montre que l'amélioration de la situation ...

Nuisance industrielle ; Odeur ; Les Pennes-Mirabeau ; Déchets

... Lire [+]

y

- 10 p.

La gêne olfactive est ressentie par des nez bénévoles de plus en plus présents dans la région. En 2014, 110 nez ont participé assidûment à la SRO. Leurs observations sont complétées par des campagnes approfondies sur certains territoires où des nuisances olfactives sont constatées. Ces campagnes ont été menées dans les communes de : Gardanne, Les Pennes-Mirabeau, Peynier/Rousset/Trets. Les résultats d'observation des nez permettent d'évaluer le taux de perception, c'est-à-dire le niveau de fond olfactif de la région. Il est en moyenne de 12 %, classé comme faible. L'autre outil de surveillance des odeurs est le recensement des plaintes, qui se fait par le biais d'un numéro de téléphone dédié, Internet ou le courrier. Les plaintes traduisent les épisodes de nuisances, plus nombreux en 2014 qu'en 2013. Pour une meilleure efficacité dans la prise en compte et le traitement des problèmes de nuisances olfactives, une information pertinente et rapide est faite par la SRO en direction des différents acteurs : les services de l'État chargés du contrôle, les exploitants qui décident d'agir pour limiter les nuisances, les nez bénévoles et les riverains concernés par les nuisances olfactives. Cette information est véhiculée par divers supports comme la « Lettre des odeurs », les rapports de plaintes olfactives et le site Internet dédié à la SRO.
La gêne olfactive est ressentie par des nez bénévoles de plus en plus présents dans la région. En 2014, 110 nez ont participé assidûment à la SRO. Leurs observations sont complétées par des campagnes approfondies sur certains territoires où des nuisances olfactives sont constatées. Ces campagnes ont été menées dans les communes de : Gardanne, Les Pennes-Mirabeau, Peynier/Rousset/Trets. Les résultats d'observation des nez permettent d'évaluer ...

Odeur ; Région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur ; PANN

... Lire [+]

y

- 27 p.

Bilan des 2 phases d'observations des odeurs aux Pennes-Mirabeau (2011-2014). La campagne d'observation des nuisances olfactives, aux Pennes-Mirabeau, a été initiée en 2011 suite à de nombreuses plaintes de riverains, gênés par les odeurs émises par le centre d'enfouissement technique (CET) de la commune. Cette campagne a été menée en concertation avec l'Etat (DREAL), la collectivité et l'exploitant du CET. Une première phase s'est déroulée de juillet 2011 à octobre 2012. Au cours de cette phase d'observations, la situation olfactive s'est améliorée suite aux déplacements des casiers. Une phase 2 a été mise en oeuvre pour suivre l'évolution de la situation olfactive. L'analyse de résultats des deux campagnes montre que l'amélioration de la situation olfactive amorcée dans la commune ne s'est pas totalement confirmée lors de la deuxième phase d'observations : le taux de perception a augmenté : il est passé de 19 à 28 %, le nombre annuel de plaintes est en légère diminution entre 2011 et 2013. On observe par contre une augmentation de ce nombre en début d'année 2014. La situation olfactive mérite d'être suivie, notamment avec le recensement des plaintes.
Bilan des 2 phases d'observations des odeurs aux Pennes-Mirabeau (2011-2014). La campagne d'observation des nuisances olfactives, aux Pennes-Mirabeau, a été initiée en 2011 suite à de nombreuses plaintes de riverains, gênés par les odeurs émises par le centre d'enfouissement technique (CET) de la commune. Cette campagne a été menée en concertation avec l'Etat (DREAL), la collectivité et l'exploitant du CET. Une première phase s'est déroulée de ...

Odeur ; Les Pennes-Mirabeau ; PETU ; Microthésaurus Géographique

... Lire [+]

y

- 17 p.

Le projet Equivalence PM a permis de définir une méthodologie et de réaliser des essais pour : évaluer la précision des moyens de mesure de la concentration massique des PM dans l'air ambiant. Cette évaluation a été réalisée par le biais d'essais « d'équivalence ». Il s'agit de comparer les mesures obtenues à l'aide des équipements en question avec celles de la méthode de référence, c'est-à-dire la gravimétrie.
Le projet Equivalence PM a permis de définir une méthodologie et de réaliser des essais pour : évaluer la précision des moyens de mesure de la concentration massique des PM dans l'air ambiant. Cette évaluation a été réalisée par le biais d'essais « d'équivalence ». Il s'agit de comparer les mesures obtenues à l'aide des équipements en question avec celles de la méthode de référence, c'est-à-dire la gravimétrie.

Métrologie ; Particules en suspension ; Région Sud Provence-Alpes-Côte-d'Azur

... Lire [+]

y

- 26 p.

Mercure dans l'air dans la zone industrielle de l'étang de Berre : des niveaux inférieurs aux niveaux de référence. Pourquoi mesurer le mercure dans cette zone ? La réduction des substances toxiques est une priorité du plan national santé environnement prévu par le Grenelle de l'Environnement : « Réduire de 30 % d'ici à 2013 les émissions dans l'air et dans l'eau de 6 substances toxiques : le mercure, l'arsenic, les HAP, le benzène, le perchloréthylène et les PCB/dioxines ». Les émissions de mercure en région PACA représentaient, en 2012, près de 9 % des émissions totales françaises (362 kg). Plusieurs sources de mercure sont répertoriées dans la zone de l'étang de Berre, d'où l'importance de connaître les concentrations de ce polluant dans l'air de cette zone. Le mercure est présent dans l'air mais à des niveaux inférieurs aux valeurs de référence
Mercure dans l'air dans la zone industrielle de l'étang de Berre : des niveaux inférieurs aux niveaux de référence. Pourquoi mesurer le mercure dans cette zone ? La réduction des substances toxiques est une priorité du plan national santé environnement prévu par le Grenelle de l'Environnement : « Réduire de 30 % d'ici à 2013 les émissions dans l'air et dans l'eau de 6 substances toxiques : le mercure, l'arsenic, les HAP, le benzène, le ...

Mercure ; Etang de Berre ; PCB ; ARSENIC ; Hydrocarbures aromatiques polycliques : HAP ; Benzène ; Dioxine

... Lire [+]

y

- 16 p.

Au travers du projet « POLluants d'Intérêt Sanitaire » (POLIS), Air PACA propose de mener des investigations sur le terrain pour documenter, par la mesure, les concentrations dans l'air ambiant des polluants en question dans la région de l'étang de Berre et l'ouest des Bouches-du-Rhône. Le plan de surveillance du 1,2-dichloroéthane dans l'air ambiant fait partie des investigations menées dans le cadre du projet POLIS.
Au travers du projet « POLluants d'Intérêt Sanitaire » (POLIS), Air PACA propose de mener des investigations sur le terrain pour documenter, par la mesure, les concentrations dans l'air ambiant des polluants en question dans la région de l'étang de Berre et l'ouest des Bouches-du-Rhône. Le plan de surveillance du 1,2-dichloroéthane dans l'air ambiant fait partie des investigations menées dans le cadre du projet POLIS.

Polluant ; Dichloréthane ; Bouches-du-Rhône

... Lire [+]

V

- 34 p.

Le projet « POLluants d'Intérêt Sanitaire » (POLIS) est mis en oeuvre par AtmoSud et vise à répondre à l'orientation stratégique du Plan Régional Santé Environnement (PRSE) en mesurant des composés non règlementés mais pouvant avoir un impact sur la santé des populations. C'est dans ce cadre que l'ammoniac, composé gazeux irritant, a été mesuré de fin novembre à fin mai 2018 à la Penne-sur-Huveaune, une zone précédemment identifiée dans une campagne de mesure du projet POLIS comme présentant des concentrations plus élevées que dans le reste de la région.
Le projet « POLluants d'Intérêt Sanitaire » (POLIS) est mis en oeuvre par AtmoSud et vise à répondre à l'orientation stratégique du Plan Régional Santé Environnement (PRSE) en mesurant des composés non règlementés mais pouvant avoir un impact sur la santé des populations. C'est dans ce cadre que l'ammoniac, composé gazeux irritant, a été mesuré de fin novembre à fin mai 2018 à la Penne-sur-Huveaune, une zone précédemment identifiée dans une ...

ARKEMA ; Marseille ; La Penne-sur-Huveaune ; Ammoniac

... Lire [+]

y

- 62 p.

L'activité portuaire et notamment les rejets des navires restent une source d'émission d'importance qui participe aux niveaux de fond de la ville et notamment pour des quartiers proches du domaine d'étude. AtmoSud va s'attacher à documenter ces niveaux dans les années futures et à évaluer la contribution des différentes sources émettrices tant en niveau de fond qu'en phénomènes de pollution de pointe. Il est envisagé dès 2018 d'effectuer des campagnes de mesures dans des quartiers situés dans les hauteurs du Cap Janet ainsi qu'au niveau de l'écoquartier d'Euromediterranée afin d'objectiver les niveaux.
L'activité portuaire et notamment les rejets des navires restent une source d'émission d'importance qui participe aux niveaux de fond de la ville et notamment pour des quartiers proches du domaine d'étude. AtmoSud va s'attacher à documenter ces niveaux dans les années futures et à évaluer la contribution des différentes sources émettrices tant en niveau de fond qu'en phénomènes de pollution de pointe. Il est envisagé dès 2018 d'effectuer des ...

Transport maritime ; Marseille ; Pollution de l'air

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z