Documents  CARREGA Pierre | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

Université de Nice-Sophia Antipolis, CNRS


V

- n° 204 - p. 461

Cet article présente l'élaboration, la conduite et les résultats de mesures itinérantes d'ozone effectuées à vélo dans la commune de Nice et dans ses environs. Le souhait de préciser le comportement de ce polluant primaire à fine échelle spatiale part du constat suivant: le réseau de mesures d'AtmoPACA, association agréée de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) en région PACA, ne permet pas d'appréhender la forte variabilité spatiale supposée de l'ozone en milieu urbain et périurbain. Ainsi, l'exposition des hommes à la pollution par l'ozone est potentiellement mal évaluée. En ayant recours à un analyseur d'ozone miniaturisé fixé sur le cintre d'un vélo, le même parcours de mesures est emprunté à 85 reprises d'avril à septembre 2007 afin de constituer une base de données suffisamment importante pour établir des calculs statistiques robustes en aval. Les lieux prospectés n'ont pas été choisis aléatoirement mais en fonction de leur capacité à être exposés à l'ozone bien qu'étant situés au sein d'une aire urbaine. Après suppression de certaines journées de mesures en raison d'une instabilité temporelle de l'ozone pendant les relevés terrain, les 70 cas restants permettent d'établir la configuration spatiale moyenne de ce polluant à Nice entre avril et septembre 2007. Le littoral et les collines périurbaines sont les plus touchés par l'ozone. Des traitements statistiques plus élaborés mettent en lumière d'autres configurations spatiales de l'ozone probablement liées à des conditions météorologiques particulières. Certains cas sont marqués par une opposition entre le littoral, peu concerné par l'ozone, et l'intérieur fortement touché par cette pollution. La dynamique de la couche limite atmosphérique pourrait expliquer cet agencement spatial de l'ozone. Enfin, les directions du vent et la localisation de fortes sources émettrices de polluants primaires (panaches de fumées de ferries/bateaux de croisière) permettent de comprendre pourquoi au cours de certaines journées le littoral est marqué par une très forte variabilité spatiale de l'ozone.
Cet article présente l'élaboration, la conduite et les résultats de mesures itinérantes d'ozone effectuées à vélo dans la commune de Nice et dans ses environs. Le souhait de préciser le comportement de ce polluant primaire à fine échelle spatiale part du constat suivant: le réseau de mesures d'AtmoPACA, association agréée de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) en région PACA, ne permet pas d'appréhender la forte variabilité spatiale ...

Nice ; Pollution de l'air ; Ozone ; Atmo PACA

... Lire [+]

V

- n° 207 - p. 297

La pollution par l'ozone constitue un double enjeu environnemental qui préoccupe de plus en plus les sociétés. Il intègre la sphère du réchauffement climatique puisque ce polluant est un gaz à effet de serre, et par ailleurs il constitue un danger pour la santé. Or, le département des Alpes-Maritimes réunit tous les facteurs favorables à l'expression de la pollution photo- chimique: les émissions de polluants primaires par la circulation routière et par les forêts produisent des quantités d'ozone non négligeables sous un puissant rayonnement ultraviolet d'avril à septembre. La configuration topographique conjuguée à un climat méditerranéen ne permet pas un brassage suffisant de l'air pour diluer correctement cette pollution atmosphérique. Ce polluant connaît une forte variabilité temporelle mais également spatiale qui est insuffisamment appréhendée par le réseau de surveillance de la qualité de l'air d'Atmo PACA. Cet aspect mérite d'être approfondi par des mesures itinérantes d'ozone afin de mieux quantifier l'exposition de chacun, en particulier dans la partie nord des Alpes-Maritimes où la densité des stations de mesures est faible. Quelle est l'origine spatiale de l'ozone observé dans cette zone transfrontalière ? D'où proviennent les masses d'air polluées: de France ou d'Italie ? Pour y répondre des mesures d'écoulements d'air et des modélisations météorologiques, à l'aide du modèle RAMS, sont menées précisément dans le secteur de rencontre des brises montant de chaque côté de la chaîne frontalière.
La pollution par l'ozone constitue un double enjeu environnemental qui préoccupe de plus en plus les sociétés. Il intègre la sphère du réchauffement climatique puisque ce polluant est un gaz à effet de serre, et par ailleurs il constitue un danger pour la santé. Or, le département des Alpes-Maritimes réunit tous les facteurs favorables à l'expression de la pollution photo- chimique: les émissions de polluants primaires par la circulation ...

Ozone ; Atmo PACA ; Alpes-Maritimes ; Pollution de l'air ; Modélisation du risque

... Lire [+]

V

- n° 220 - 32 p.

La zone d'étude, située au sud-ouest du département des Alpes-Maritimes dans un cadre topographique complexe et contrasté, est soumise au jeu des brises et inversions thermiques. La commune d'Auribeau-sur-Siagne, au centre de la vallée de la Siagne, n'avait jusqu'alors pas fait l'objet de modélisation de la pollution de l'air par les particules d'un diamètre inférieur à 10 microns (PM10). Dans ce contexte, le logiciel de dispersion atmosphérique ADMS-Urban a été mis en oeuvre afin de tester sa capacité à simuler, en terrain complexe, les effets de ces topoclimats sur les concentrations de PM10. Les émissions de PM10 sont issues de l'Inventaire National Spatialisé (INS) exploité pour la première fois en France dans le cadre d'une modélisation de dispersion atmosphérique. Les résultats montrent une représentation relativement fidèle dans le temps et l'espace de l'influence des brises et inversions thermiques sur les concentrations de PM10. Toutefois, une grande différence apparaît entre les valeurs estimées et celles mesurées. Pour cause principale, la zone d'étude est soumise à une pollution particulaire issue de sources locales inconnues et d'une contribution externe : 15,4
La zone d'étude, située au sud-ouest du département des Alpes-Maritimes dans un cadre topographique complexe et contrasté, est soumise au jeu des brises et inversions thermiques. La commune d'Auribeau-sur-Siagne, au centre de la vallée de la Siagne, n'avait jusqu'alors pas fait l'objet de modélisation de la pollution de l'air par les particules d'un diamètre inférieur à 10 microns (PM10). Dans ce contexte, le logiciel de dispersion atmosphérique ...

Modélisation ; Auribeau-sur-Siagne ; Siagne (fleuve) ; Particules en suspension

... Lire [+]


0


Z