Documents  Maladie respiratoire | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

- n° 31 - pp. 14-15

La jeune scientifique, lauréate 2015 de la bourse L'Oréal-Unesco « Pour les femmes et la science », est une spécialiste de l'étude des agents chimiques dangereux. Dans son viseur : les produits ménagers et leurs effets néfastes sur notre santé respiratoire.

Asthme ; Produit chimique ; Maladie respiratoire

... Lire [+]

V

- n° Vol. 17, n°3 - pp. 218-219

Cette analyse dans la cohorte de naissances PARIS (Pollution and Asthma Risk: an Infant Study) nourrit l'hypothèse d'une inégalité des enfants face à la toxicité respiratoire de la pollution liée au trafic. Le sexe masculin, le terrain atopique et l'expérience d'un événement familial stressant apparaissent augmenter le risque d'asthme lié à l'exposition à la pollution durant la première année de vie, ainsi que la persistance de symptômes évocateurs d'asthme et de rhinite allergique jusqu'à l'âge de 4 ans.
Cette analyse dans la cohorte de naissances PARIS (Pollution and Asthma Risk: an Infant Study) nourrit l'hypothèse d'une inégalité des enfants face à la toxicité respiratoire de la pollution liée au trafic. Le sexe masculin, le terrain atopique et l'expérience d'un événement familial stressant apparaissent augmenter le risque d'asthme lié à l'exposition à la pollution durant la première année de vie, ainsi que la persistance de symptômes ...

Maladie respiratoire ; Norvège ; Impact sanitaire ; Pollution de l'air

... Lire [+]

V

- n° n°12-13 - pp. 246-251

es cancers respiratoires sont les plus fréquents des cancers professionnels, mais très peu de données sont disponibles pour quantifier l'exposition professionnelle aux cancérogènes respiratoires. L'objectif de ce travail était d'évaluer en France la proportion de salariés exposés à des agents cancérogènes respiratoires et d'identifier les groupes professionnels les plus exposés, à des fins de prévention.
es cancers respiratoires sont les plus fréquents des cancers professionnels, mais très peu de données sont disponibles pour quantifier l'exposition professionnelle aux cancérogènes respiratoires. L'objectif de ce travail était d'évaluer en France la proportion de salariés exposés à des agents cancérogènes respiratoires et d'identifier les groupes professionnels les plus exposés, à des fins de prévention.

Cancer ; Risque professionnel ; Maladie respiratoire

... Lire [+]

V

- n° 239

Les pollutions anthropique et biologique ont toutes les deux un impact négatif sur la santé humaine. L'analyse de deux métriques (fédérale et provinciale) basées sur des indices de qualité de l'air couramment utilisés dans la province de Québec (Canada) montre un lien statistique significatif avec un indicateur de santé respiratoire évalué pour différentes régions de la province. Mais lorsqu'elle est combinée avec la pollution biologique au printemps (exprimée par les taux simulés d'émission régionale de pollen de Betula), cette corrélation devient plus élevée : R2 passe alors de valeurs inférieures à 0,5 à environ 0,76 (p < 0,0001). On explique ici cette augmentation par le phŽnomne de synergie entre la pollution anthropique et le pollen de Betula. Cette synergie est dŽcrite dans la littŽrature, entre autres, par le concept de polluen (polluant + pollen), une combinaison prŽsentant plus de risque pour la santŽ respiratoire que la pollution anthropique ou le pollen pris sŽparŽment. Les rŽsultats de l'Žtude prŽsentŽe ici suggrent que la synergie entre la pollution anthropique et biologique doit tre prise en compte. Ainsi, les indices de qualitŽ de l'air actuels devraient intŽgrer la notion de pollution biologique pour mieux reprŽsenter le risque total pour la santŽ respiratoire des populations, que ce soit au Canada, en France ou ailleurs.
Les pollutions anthropique et biologique ont toutes les deux un impact négatif sur la santé humaine. L'analyse de deux métriques (fédérale et provinciale) basées sur des indices de qualité de l'air couramment utilisés dans la province de Québec (Canada) montre un lien statistique significatif avec un indicateur de santé respiratoire évalué pour différentes régions de la province. Mais lorsqu'elle est combinée avec la pollution biologique au ...

Impact sanitaire ; Québec ; Maladie respiratoire ; Qualité de l'air ; Pollen

... Lire [+]

V

- n° 46 - 4 p.

La pollution de l'air issue du trafic automobile affecte la santé respiratoire des populations urbaines à très court terme. Les perturbations dans les transports en commun urbains un jour de grève permettent d'isoler des variations de pollution de l'air attribuables au trafic automobile. En cas de perturbation des transports en commun, une partie de la population se tourne vers le transport automobile : les temps de parcours sont alors plus longs, et la pollution de l'air augmente.
La pollution de l'air issue du trafic automobile affecte la santé respiratoire des populations urbaines à très court terme. Les perturbations dans les transports en commun urbains un jour de grève permettent d'isoler des variations de pollution de l'air attribuables au trafic automobile. En cas de perturbation des transports en commun, une partie de la population se tourne vers le transport automobile : les temps de parcours sont alors plus ...

Pollution automobile ; Maladie respiratoire ; Transport routier

... Lire [+]

V

- n° 90 - 20 p.

Synthèse des principaux résultats rapportés par les différentes monographies publiées au cours des dernières années (ANSES, 2015 ; EFSA, 2016 ; OCDE, 2016 ; SCENIHR, 2014) qui montre que les effets observés après des expositions répétées (aiguës et sub-chroniques) sont limités et concernent essentiellement les organes primo-exposés (poumons, intestin) ou des organes systémiques (foie, rate et reins) et qu'il n'existe pas d'étude publiée pour des expositions chroniques.
Synthèse des principaux résultats rapportés par les différentes monographies publiées au cours des dernières années (ANSES, 2015 ; EFSA, 2016 ; OCDE, 2016 ; SCENIHR, 2014) qui montre que les effets observés après des expositions répétées (aiguës et sub-chroniques) sont limités et concernent essentiellement les organes primo-exposés (poumons, intestin) ou des organes systémiques (foie, rate et reins) et qu'il n'existe pas d'étude publiée pour des ...

Nanoparticule ; Toxicologie ; Exposition environnement ; Maladie respiratoire

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z