Documents  GUILLOSSOU Gaëlle | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


V

- n° Vol. 11 n°2 - p. 110-119

La qualité de l'air intérieur (QAI) de bâtiments sur des sites dont les sols et/ou les eaux souterraines sont pollués par des composés volatils ou semi-volatils peut être dégradée par d'éventuelles remontées de vapeurs en provenance de ces milieux environnementaux. Dans le cas des sites d'anciennes usines à gaz (AUG), les composés jugés concernés sont les BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène, xylènes), 8 des 16 hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) classiquement étudiés, ainsi que le phénol et l'acide cyanhydrique dans une moindre mesure.
La qualité de l'air intérieur (QAI) de bâtiments sur des sites dont les sols et/ou les eaux souterraines sont pollués par des composés volatils ou semi-volatils peut être dégradée par d'éventuelles remontées de vapeurs en provenance de ces milieux environnementaux. Dans le cas des sites d'anciennes usines à gaz (AUG), les composés jugés concernés sont les BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène, xylènes), 8 des 16 hydrocarbures aromatiques ...

Pollution de l'air ; Air intérieur ; Hydrocarbures aromatiques polycliques : HAP ; GAZ ; Benzène

... Lire [+]

V

- n° Vol. 15 - n°6 - pp. 528-535

Le journal EbioMedicine a publié le 7 octobre 2015 l'article « Anthropogenic Carbon Nanotubes Found in the Airways of Parisian Children », et dont les principaux résultats révélaient la présence de nanotubes de carbone (NTCs) dans le liquide de lavage broncho-alvéolaire de 69 enfants asthmatiques vivant en région parisienne.

Nanoparticule ; Pollution de l'air ; Asthme

... Lire [+]

V

- n° 237-238

Les effets sur la santé de l'exposition à la pollution atmosphérique ou au bruit sont étudiés séparément depuis plus d'un demi-siècle, mais la réflexion sur leurs effets conjoints, en particulier sur les maladies cardio-vasculaires, ne date que du début des années 2000. Elle est issue du constat suivant : le trafic routier étant source à la fois de pollution et de bruit, ces deux facteurs ayant des effets cardio-vasculaires, il est très probable que le bruit soit un facteur de confusion dans les études sur les associations entre la pollution atmosphérique et les maladies cardio-vasculaires, et inversement. Or les possibles effets conjoints de cette coexposition n'étaient pas pris en compte dans les études, jusqu'à récemment.
Les effets sur la santé de l'exposition à la pollution atmosphérique ou au bruit sont étudiés séparément depuis plus d'un demi-siècle, mais la réflexion sur leurs effets conjoints, en particulier sur les maladies cardio-vasculaires, ne date que du début des années 2000. Elle est issue du constat suivant : le trafic routier étant source à la fois de pollution et de bruit, ces deux facteurs ayant des effets cardio-vasculaires, il est très probable ...

Nuisance sonore ; Pollution automobile ; Santé ; Aménagement du territoire

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z