Documents  CHARENSOL Gilles | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


V

e Calavon-Coulon est une rivière qui irrigue les plaines agricoles entre Apt et Cavaillon, dans le Vaucluse. En 1994 et 2008, il provoque de graves inondations alors que durant toute la deuxième moitié du 20e siècle, le cours d'eau n'avait pas causé de telles catastrophes. Afin d'identifier les facteurs d'aggravation des crues, phénomènes naturels et réguliers, le film propose une étude historique de l'aménagement du territoire du bassin versant du Calavon-Coulon. Du Moyen Age à nos jours, différents facteurs influent sur les rapports entre les activités humaines et le cours d'eau : évolutions démographiques et urbaines, extension puis déprise agricoles, industrialisation, déforestation. Autant de faits humains dont la conjonction démontre, a posteriori, la nécessité d'une gestion collective du cours d'eau. La prise de conscience des élus locaux, des administrations, des riverains et usagers a lieu après la crue de 1994. Elle se concrétise par la création d'un syndicat intercommunal de rivière chargé de mettre en oeuvre un schéma d'aménagement et de gestion du cours d'eau, axé sur les protections contre les crues, l'entretien des berges, les prévisions et l'alerte des crues.
e Calavon-Coulon est une rivière qui irrigue les plaines agricoles entre Apt et Cavaillon, dans le Vaucluse. En 1994 et 2008, il provoque de graves inondations alors que durant toute la deuxième moitié du 20e siècle, le cours d'eau n'avait pas causé de telles catastrophes. Afin d'identifier les facteurs d'aggravation des crues, phénomènes naturels et réguliers, le film propose une étude historique de l'aménagement du territoire du bassin versant ...

Apt ; Cavaillon ; Inondation ; Crue torrentielle ; Retour d'expérience ; Histoire

... Lire [+]

V

Au début du mois de décembre 2003, après une semaine de pluie, le Rhône submerge ses digues et inonde toute la partie avale de son lit entre Donzère et la Camargue. Des jours durant, plusieurs communes du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône sont noyées sous les eaux. Elus locaux, habitants, pompiers, bénévoles de la Croix-Rouge, témoignent de la façon dont ils ont vécu l'évènement. A l'inconscience du danger, au début de la crue, succèdent l'inquiétude, la difficulté à s'organiser et à hiérarchiser les tâches, parfois la panique. Beaucoup mettent en avant les sensations visuelles et sonores, les sentiments provoqués par la catastrophe. L'expérience et le pragmatisme des uns contrastent avec l'attentisme, l'improvisation des autres. Elus et techniciens rendent compte de la solitude ressentie quand il s'agit de prendre des décisions qui engagent les populations. L'ensemble des témoignages montrent la nécessité de conserver la mémoire de l'inondation.
Au début du mois de décembre 2003, après une semaine de pluie, le Rhône submerge ses digues et inonde toute la partie avale de son lit entre Donzère et la Camargue. Des jours durant, plusieurs communes du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône sont noyées sous les eaux. Elus locaux, habitants, pompiers, bénévoles de la Croix-Rouge, témoignent de la façon dont ils ont vécu l'évènement. A l'inconscience du danger, au début de la crue, succèdent ...

Rhône (fleuve) ; Bouches-du-Rhône ; Vaucluse ; Maire ; Pompier ; Retour d'expérience

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z