Documents  MORTGAT Bruno | enregistrements trouvés : 38

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

MORTGAT B. ; MORTGAT B


V

- n° 175 - pp.21-23

Les dioxines et furanes ont fait leurs trois premières victimes officielles : il s'agit des usines d'incinération de Wasquhal, Sequedin et Halluin, fermées par décision de la Communauté Urbaine de Lille suite aux valeurs particulièrement élevées de dioxines trouvées à proximité chez les producteurs laitiers. Cette mesure constitue un fait sans précédent, dans la mesure où en tant qu'installations anciennes, ces usines n'étaient pas encore soumises à la limitation d'émission de dioxines. En revanche, elles étaient depuis deux ans en infraction avec l'arrêté du 25 janvier 1991 relatifs aux émissions des UIOM, et étaient à ce titre en instance de fermeture. C'est donc l'opinion publique et la crainte d'un impact sanitaire et non la réglementation qui auront vaincu les trois monstres lillois. Ceci constitue un avertissement pour la autres UIOM anciennes, qu'elles soint en règle ou non: le traitement des dioxines est en train de devenir obligatoire dans les faits, et dans un tel cas de figure, la loi ne devrait pas tarder à suivre. L'auteur de l'article se propose de revenir sur les traitements des dioxines et furanes des fumées d'incinération.
Les dioxines et furanes ont fait leurs trois premières victimes officielles : il s'agit des usines d'incinération de Wasquhal, Sequedin et Halluin, fermées par décision de la Communauté Urbaine de Lille suite aux valeurs particulièrement élevées de dioxines trouvées à proximité chez les producteurs laitiers. Cette mesure constitue un fait sans précédent, dans la mesure où en tant qu'installations anciennes, ces usines n'étaient pas encore ...

Incinération ; Intercommunalité ; Dioxine ; EPURATION DES FUMEES ; FURANE ; Pollution de l'air

... Lire [+]

V

- n° 178 - pp.35-39

L'utilisation de la technologie de lit fluidisé a rapidement progressé dans le monde entier durant ces vingt dernières années. Elle est aujourd'hui considérée comme une technologie fiable et bien établie, surtout utilisée pour la cogénération municipale ou industrielle. Ses excellentes caractéristiques écologiques (taux ce combustion très élevé, flexibilité en matière de combustibles, émissions faiblement polluantes) sont les raisons majeures de son expansion. En France, les premières unités d'incinération de déchets employant ce type de procédé sont actuellement en cours de mise en service ou seront livrées dans les prochains mois."
L'utilisation de la technologie de lit fluidisé a rapidement progressé dans le monde entier durant ces vingt dernières années. Elle est aujourd'hui considérée comme une technologie fiable et bien établie, surtout utilisée pour la cogénération municipale ou industrielle. Ses excellentes caractéristiques écologiques (taux ce combustion très élevé, flexibilité en matière de combustibles, émissions faiblement polluantes) sont les raisons majeures de ...

Incinération ; Traitement des déchets

... Lire [+]

V

- n° 178 - pp.39-43

A un moment où la diabolisation de l'incinération des déchets est à son paroxysme, il est bon de rappeler qu'il est peu de sources de pollution atmosphérique qui soient réglementairement si bien encadrées et qui aient fait l'objet de développements technologiques aussi poussés et éprouvés. Tous les polluants connus peuvent aujourd'hui être traités de manière à respecter les normes les plus sévères. Certes beaucoup d'incinérateurs ne sont pas encore équipés des traitements les plus performants. Ils ne sont d'ailleurs pas pour autant forcément hors-la-loi (cas des unités de petite capacités), et même s'il est également vrai qu'un certain nombre d'installation de plus de 6t/h ont pris du retard sur leur mise en conformité avec la réglementation de 1991, la majorité d'entre elles est aujourd'hui en règle." (commentaire Environnement et Technique)
A un moment où la diabolisation de l'incinération des déchets est à son paroxysme, il est bon de rappeler qu'il est peu de sources de pollution atmosphérique qui soient réglementairement si bien encadrées et qui aient fait l'objet de développements technologiques aussi poussés et éprouvés. Tous les polluants connus peuvent aujourd'hui être traités de manière à respecter les normes les plus sévères. Certes beaucoup d'incinérateurs ne sont pas ...

Traitement des déchets ; Incinération ; Polluant ; EPURATION DES FUMEES

... Lire [+]

V

- n° 178 - pp.49-54

La troisième conférence des parties sur le climat, qui s'est déroulée à Kyoto en décembre 1997 a réuni 159 états. Ceux-ci ont adopté le principe d'une réduction globale d'ici 2008-2012 de 5,2 % des émissions de six gaz à effet de serre (GES) par rapport au niveau de 1990 pour les pays industrialisés. Les gaz concernés sont le dioxyde de Carbone (CO2), le méthane (CH4), l'oxyde nitreux (N2O), les hydrofluorocarbones (HFC), les hydrocarbures perfluorés (PFC) et l'hexafluorure de soufre (SF6). L'Union européenne, la Bulgarie, l'Estonie, le Lettonie, le Lituanie, la République Tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suisse réduiront de 8% leurs émissions, le Japon, le Canada, la Hongrie et la Pologne de 6%, les Etats-Unis de 7%, la Croatie de 5%, la Russie, l'Ukraine et la Nouvelle Zélande obtenant une simple stabilisation, la Norvège une augmentation de 1%, l'Australie de 8% et l'Islande de 10%. Le principe de création de permis négociables ou droits à polluer a été retenu, mais les modalités et l'encadrement n'en seront définis qu'ultérieurement, en novembre 1998 à Buenos Aires. (commentaire Environnement et Technique)
La troisième conférence des parties sur le climat, qui s'est déroulée à Kyoto en décembre 1997 a réuni 159 états. Ceux-ci ont adopté le principe d'une réduction globale d'ici 2008-2012 de 5,2 % des émissions de six gaz à effet de serre (GES) par rapport au niveau de 1990 pour les pays industrialisés. Les gaz concernés sont le dioxyde de Carbone (CO2), le méthane (CH4), l'oxyde nitreux (N2O), les hydrofluorocarbones (HFC), les hydrocarbures ...

EFFET DE SERRE ; GAZ ; Continent Asiatique ; Union Européenne ; Etats Unis d'Amérique ; Australie

... Lire [+]

V

- n° 179 - pp.51-54

" Longtemps confinés dans un unirss informatique complexe du fait de la partiicularité des informations géographiques, les systèmes d'information géographique (SIG) ont connu depuis quelques années une évolution très rapide vers une gamme de produist élargis, allant de la station de trvail au produit bureautique, permettant à chacun d'adapter son choix à ses besoins. Le SIG devient ainsi un outil banal d'aide à la décision, la gestion, la prévention, la gestion de crise, l'analyse du retour d'expérience... Sa mise en place est également souvent l'occasion d'une modernisation des procédures de traitement de l'information et d'une modification des organisations vers une meilleure circulation de l'information, favorisées par le développement de l'utilisation d'Internet et de sa déclinaison Intranet au sein des organisations. Parmi les nombreux domaines d'utilisation des SIG, l'environnement s'affirme clairement comme l'un des principaux marchés, avec un nombre d'applications proprement inimaginable : surveillance de la qualité de l'air ou de l'eau, gestion des risques d'inondation, d'incendie de forêt, d'accident industriel, gestion de tournées de ramassage d'ordures, aménagement urbain, etc."
" Longtemps confinés dans un unirss informatique complexe du fait de la partiicularité des informations géographiques, les systèmes d'information géographique (SIG) ont connu depuis quelques années une évolution très rapide vers une gamme de produist élargis, allant de la station de trvail au produit bureautique, permettant à chacun d'adapter son choix à ses besoins. Le SIG devient ainsi un outil banal d'aide à la décision, la gestion, la ...

Accident technologique ; Gestion de l'environnement ; Communication de crise ; Gestion de crise ; Qualité de l'air ; Incendie ; Forêt ; Feu de forêt ; Risque naturel ; Système d'information géographique : SIG ; Aménagement du territoire ; Qualité de l'eau

... Lire [+]

V

- n° 211 - 6 p.
ISBN 0986-2943

On l'a vu à Toulouse, la politique d'implantation des industries à risques est actuellement insuffisante. Entre éloignement et proximité des zones urbaines, l'aménagement de zones d'activités spécifiques à la prévention des risques et la protection de l'environnement semble un compromis adapté. Ainsi ce type d'aménagement qui doit rassembler tous les citoyens et nécessite une forte volonté politique, est déjà expérimenté en France. Ce sont par exemple les ZAC (zones d'activités certifiées) de Paris Rive Gauche, de l'Europôle Méditerrannéen de l' Arbois, de Savoie Technolac, de l'Iso Parc de Sud Indre ...
On l'a vu à Toulouse, la politique d'implantation des industries à risques est actuellement insuffisante. Entre éloignement et proximité des zones urbaines, l'aménagement de zones d'activités spécifiques à la prévention des risques et la protection de l'environnement semble un compromis adapté. Ainsi ce type d'aménagement qui doit rassembler tous les citoyens et nécessite une forte volonté politique, est déjà expérimenté en France. Ce sont par ...

Protection de l'environnement ; France ; Prévention des risques ; Risque industriel

... Lire [+]

V

- n° 217 - 3/17-19
ISBN 0986-2943

Sont ici recensés les déchets exclus des filières conventionnelles de traitement : mercure, carbure de calcium, sodium, déchets très faiblement radioactifs (TFA) pour l'essentiel.

Traitement des déchets ; Déchets ; SODIUM ; Mercure ; DECHET INDUSTRIEL SPECIAL ; Déchet radioactif ; DECHETS INDUSTRIELS ET COMMERCIAUX

... Lire [+]

V

- n° 217 - 4/51-54
ISBN 0986-2943

L'évaluation et la prévention du risque chimique passe par une identification efficace du produit, une information adaptée aux utilisateurs ainsi que par l'utilisation de matériel et d'équipement appropriés.

Communication de crise ; Prévention des risques ; Risque chimique ; Evaluation du risque ; Management du risque

... Lire [+]

V

- n° 218 - 5 p.
ISBN 0986-2943

Au lendemain de l'échéance du 1 juillet 2002 en matière de gestion et de traitement des déchets, on constate que les objectifs sont loin d'être atteints. Il est ainsi nécessaire de revenir sur la notion de déchet ultime qui est appelée à évoluer.

Déchets ; Gestion des déchets ; DECHET STABILISE ; Traitement des déchets

... Lire [+]

V

- n° 218 - 5 p.
ISBN 0986-2943

De nouvelles normes et réglementations européennes sont prévues afin d'améliorer la gestion des sites et sols pollués.

Pollution du sol ; Union Européenne

... Lire [+]

V

- n° 220 - 3 p.
ISBN 0986-2943

Le contexte réglementaire en matière de gestion des déchets oblige aujourd'hui les entreprises à réorienter leurs déchets industriels banals. Cet article rappelle la réglementation, le contexte de la mise en décharge et expose les alternatives au problème.

Gestion des déchets ; DECHET INDUSTRIEL BANAL

... Lire [+]

V

- n° 221 - 4 p.
ISBN 0986-2943

Le point est ici fait sur les secteurs de la récupération et du recyclage.

Déchets ; RECYCLAGE

... Lire [+]

V

- n° 223 - 7 p.
ISBN 0986-2943

Il s'agit d'un tableau regroupant les organismes de filière de recyclage, leur coordonnées et leurs caractéristiques. Un second tableau récapitule les organismes affiliés à la Federec (fédération des acteurs du recyclage et de la valorisation).

RECYCLAGE ; France

... Lire [+]

V

- n° 224 - 6 p.
ISBN 0986-2943

Il s'agit d'un tableau récapitulant les aides offertes aux industriels, collectivités et agriculteurs par chacune des six agences de l'eau.

GESTION ET POLITIQUE DE L'EAU ; AGENCE DE L'EAU

... Lire [+]

V

- n° 226 - 5 p.
ISBN 0986-2943

Il s'agit d'adapter la démarche de développement durable aux entreprises. L'Agenda 21 d'entreprise permet en effet d'intégrer un management économique, environnemental et social.

Développement durable ; Protection de l'environnement

... Lire [+]

V

- n° 231 - 5 p.
ISBN 0986-2943

Trois directives " fin de vie " imposent des objectifs stricts en matière de recyclage et de valorisation du plastique. Les industriels doivent donc améliorer la collecte, le tri et la valorisation. Il faut également soutenir l'éco-conception et recourir à de nouvelles technologies de tri.

RECYCLAGE

... Lire [+]

V

- n° 231 - 4 p.
ISBN 0986-2943

Les déchets toxiques en quantités dispersées (DTQD) posent un véritable problème de collecte et de traitement aux PME et PMI qui sont peu équipées et peu préparées dans ce domaine.

Gestion des déchets

... Lire [+]

V

- n° 232 - 4 p.
ISBN 0986-2943

Le point sur les produits biodégradables : état de l'art, débouchés et réglementation.

RECYCLAGE

... Lire [+]

V

- n° 232 - 5 p.
ISBN 0986-2943

Quelles solutions pour réduire les nuisances liées à la collecte des déchets municipaux et en particulier au parc de bennes à ordures ménagères ? Adopter des systèmes de motorisation alternative et diminuer les émissions issues du parc de véhicules actuel.

Collecte des déchets ; LUTTE CONTRE LA POLLUTION ; Pollution automobile ; Biocarburant

... Lire [+]

V

- n° 232 - 5 p.
ISBN 0986-2943

En matière d'information sur la qualité de l'air, les seules procédures d'alerte en cas de pic de pollution ne suffisent pas. Ainsi, une information permanente alliée à une véritable politique de communication sont nécessaires pour responsabiliser le citoyen.

Qualité de l'air ; INFORMATION ENVIRONNEMENTALE ; Communication de crise ; Risque sanitaire

... Lire [+]

Mes paniers
Aucun panier créé

0


Z